AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 No matter what you think, you belong to me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Min Ku Nai
β BETA
PROFIL

get to know me
05/07/2016
32
4
24
06/03/1993
kim tae hyeong



★゜・。。・゜☆ ĸυ ɴαι ☆ ゜・。。・゜★

beta désireux de devenir le nouvel alpha chasseur hors pair aime suivre l'entraînement des plus jeunes jaloux et territorial, il refuse que quiconque pose les yeux sur Taiga est sensible au charme des humaines pense que la paix ne peut être obtenue qu'après la guerre sanguin et sournois.

★━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━★


★゜・。。・゜☆ ɴαιɢα ☆ ゜・。。・゜★

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t104-min-ku-nai-and-you-think-i-m-crazy#580

MessageSujet: No matter what you think, you belong to me.   Mar 5 Juil - 16:32



u drive me crazy
★゜・。。・゜☆ n a i g a ☆ ゜・。。・゜★



Les bras croisés contre son torse frêle mais dessiné par les luttes et traques passées, le beta contemple le sol avec une fascination extrapolée. La joute des insectes à ses pieds hérisse ses poils et éveille ses instincts sanguins peu importe la forme lilliputienne des êtres combatifs. Son cœur bat la mesure, tocsin effréné que chacun perçoit en passant à ses côtés ; et les regards fusent emplis de questions face à ce brouhaha d'ordinaire apaisé. Bientôt le glas sonnera l'heure des hostilités mais pour l'instant que le sang bat la mesure à ses veines dessinées, Ku Nai serre les dents, et grogne en impatient. Son dos trouve refuse contre la poutre de l'entrée, suivit sitôt de l'arrière de son crâne. Il pose son avant-bras contre son front et entrouvre ses lèvres pleines pour échapper un soupire maladif. Il aurait pu tant faire aujourd'hui : participer à la chasse, ou s'enquérir des progrès des plus jeunes par une bagarre factice, ressasser ses plans de conquête du pouvoir. Il fut pourtant placé en position délicate, incapable de quoi que ce soit sans que son corps ne souffre d'une lassitude exiguë et que la fièvre de la colère ronge ses tripes nouées. Il a tourné en rond une partie du soleil-levant, fini allongé à l'ombre d'un charme le midi-pointant, et roule des muscles pour échauffer son corps la lune-grimpant.

Le lycan hait viscéralement ce gosse maudit. Cet oméga si frêle et friable qui pense que le monde est beau. Oh, qu'il aimerait piétiner chaque forme de beauté pour tirer de ses yeux un océan d'eau salée, et pourtant il ne peut échapper à l'évidence. Paradoxalement et en dépit des lois de la nature, il se trouve que le monde devient beau lorsque Taiga le parcourt, et les fleurs éclosent sur son passage sous l'innocence candide qu'il dégage. Qu'il hait ces niaiseries tordues, seul le sang vaincra quoiqu'il en coûte, et les fleurs rouges naîtront alors d'un monde plus raffiné ; voilà son credo, et Ku Nai s'apprête une fois de plus à faire valoir sa propre loi en montrant les dents. Il punira le sexuel impudent qui baisse les reins pour plaire à ceux qu'il ne devrait pas même voir. De son âme à son corps, chaque morceau de l'Omega est sien et son appartenance ne devrait jamais être oubliée, sous peine de plonger le Beta dans un état de perplexité brutale telle la journée passée.

Il redresse la tête lorsque son flair avisé capte l'odeur du coupable. Décroise ses bras non sans serrer les poings, non sans meurtrir sa mâchoire de ses dents prêtes à (se) briser. Et enfin, plonge ses yeux criminels dans les astres miroitants de l'innocent fauteur de trouble. Le sanguin tape du pied et attrape finalement le bras du gamin, félin, pour ramener sa prise contre son corps. Son torse servant de socle au dos de celui encore louveteau, sa mâchoire fine captive de ses longs doigts pianistes. « Les enfants ne devraient pas jouer à des jeux d'adultes, je pensais que tu savais ça Taiga ? » Son souffle s'échoue sous son oreille alors que son timbre, ronronnement rauque, simule l'innocence à en être terrifiant. Et là encore, son ventre se tord, puisqu'en dépit des règles qu'il prône en prêcheur, l'évidence est telle qu'il se sait déjà jaloux de ceux qui n'ont pas à bouger le doigt pour se faire désirer du gamin fleuri. Criminel ensorcelé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Usui Taiga
Ω OMEGA
PROFIL

get to know me
04/07/2016
217
6
20
06/03/1997
jungkook (bts)


✩ ✩ ✩ ✩
adorable petit omega tout innocent. de nature soumise et très docile. orphelin et faible. souhaite s'accouplé avec un loup beau, grand et fort qui pourra le protégé et le couvrir d'amour et le fasse gémir toute la nuit. (a) en pâmoison devant l'alpha. grande promiscuité sexuelle. gamin et imprudent. son aegyo est vachement efficace. curieux et aime aventurer dans la forêt pour cueuillir des petits fruit. passe temps favoris: faire des couronnes de fleurs.


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: No matter what you think, you belong to me.   Mar 5 Juil - 17:29

tenue tu n'avais aucune raison d'être vigilant ou d'être sur tes gardes. Du coup, lorsque ton poignet est enfermé dans la paume rugueuse du beta tu es pris de surprise et de panique. Tes grands yeux innocents tournent ronds comme deux pleines lunes et interrogent de prunelles pleines d'incompréhension le regard sévère du chasseur. Sa main se resserre autour de ton poignet frêle et tu couines pitoyablement en tentant de libérer celui-ci de son emprise. Un effort totalement vain comme la force physique du plus âgé est tellement développé que la tienne est totalement médiocre et méprisable en comparaison. Tu es tellement faible et fragile, il t'es totalement impossible de te libérer de son emprise autrement que par la volonté de Ku Nai. Le beta peut t'ordonner et te malmené à sa guise, personne ne viendra te sortir de ses griffes. Le loup t'attire contre lui et tu te retrouves collé contre son torse puissant et musclé. Ses doigts viennent agripper ton menton et te force en place te gardes captif sous son emprise. Tu as honte de la sensation d'excitation qui grimpe dans tes reins sous la dominance de ton aîné, mais tu n'y peux rien, c'est la nature d'un oméga d'être allumé par la force brute et la puissance d'un loup que tu te dis. Le regard de Ku Nai dans le tien t'intimide, tu n'oses pas dire un mot complètement sous l'emprise du beta. Tu ne peux pas t'échapper de ses griffes, tu le sais pertinemment. Ce que tu ignores c'est ce qui pousse le loup à te manier ainsi. Est-ce que tu as fait une bêtise sans t'en rendre compte? Tu ne comprends pas ce qu'il te reproche. Jouer a des jeux d'adultes? Il veut dire des jeux comme des jeux de tables? Comme le Doushou Qi? Comme le jeu sur table ''Go''? Tu ne saisis pas du tout où il veut en venir avec cette accusation. « non beta... je n'ai joué à rien promis! » que tu réponds hâtivement en réponse à son attaque verbale. Tu sens le souffle chaud de l'homme derrière toi qui te gardes en place dans la cage de ses bras, tu sens la chaleur de son souffle sous ton oreille et qui fait frissonner ta nuque dégagée. Ku Nai il peut vraiment être très menaçant et effrayant lorsqu'il est de mauvais humeur ou en colère. Sous la jalousie, il est carrément terrifiant. Tu n'avais en aucun cas compris que le loup dominant était en fait en pleine crise de jalousie. Cependant, tu n'as pas besoin d'indices supplémentaires pour comprendre qu'il n'est pas content du tout. Tu ignores toujours ce que tu as pu faire pour causer cet état d'âme de l'homme, mais tu es déjà prêt à t'agenouiller devant lui et le supplier pour sa clémence. Tu es prêt à lui demander pardon encore et encore pour quelque soit l'erreur que tu avais commise sans le savoir.



« why so obsessed with me? »

Tell me sexy wolf, why are you so obsessed with me? boy I want to know, what you wanna do with this body?  and everybody knows, it's clear that you're dying to fuck with me. boy why you so obsessed with me? ♥️ code miki
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Ku Nai
β BETA
PROFIL

get to know me
05/07/2016
32
4
24
06/03/1993
kim tae hyeong



★゜・。。・゜☆ ĸυ ɴαι ☆ ゜・。。・゜★

beta désireux de devenir le nouvel alpha chasseur hors pair aime suivre l'entraînement des plus jeunes jaloux et territorial, il refuse que quiconque pose les yeux sur Taiga est sensible au charme des humaines pense que la paix ne peut être obtenue qu'après la guerre sanguin et sournois.

★━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━★


★゜・。。・゜☆ ɴαιɢα ☆ ゜・。。・゜★

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t104-min-ku-nai-and-you-think-i-m-crazy#580

MessageSujet: Re: No matter what you think, you belong to me.   Mer 6 Juil - 10:23



u drive me crazy
★゜・。。・゜☆ n a i g a ☆ ゜・。。・゜★



La nature est ainsi faite de renouvellements incessants qui meurtrissent le passé pour fleurir le présent et le futur. Rose sanguine aux pétales flamboyants, les épines couvertes d'un liquide criminel ; et le meurtre est beau lorsqu'il est naturel. Poussière, chacun redevient. Le cycle des saisons apporte son lot de nouveautés, et la candide chaleur des rayons lumineux éclaire les jeunes en quête d'amour et de reconnaissance, ceux-là même qui baissent les reins et laissent glisser leurs mains là où l'interdit devient prohibé. L'amour est quêté, laissant sur son sillage les cadavres de ceux qui furent trop impudents, ceux qui ont succombé à la passion pour finir décharnés ; et au plus grand damne de l'aîné, Taiga est l'un de ces loups qui vivent pour butiner. Soumis à la saveur charnelle autant que lui-même peut l'être, mais à la différence bien marquée. Le beta choisit, et domine ; le plaisir vient à lui si l'envie lui prend sans qu'il n'ait à séduire. L'omega désire et rode, le regard langoureux et les babillements savants, jusqu'à ce qu'on lui accorde grâce parmi les étoiles. Le monde est ainsi fait, chacun à sa place et les choses seront justes, mais la justice n'est pas au goût de tous, et moins encore de Ku Nai. La folie au bout des doigts qui emprisonnent la mâchoire fine du gamin, la rancœur renversant son ventre comme un bateau en pleine tempête, il fronce les sourcils et dévore d'un regard brûlant la nuque opaline de celui encore enfant. « Il est vrai que pour les gens de ton espèce, ça n'est pas un jeu... C'est le seul moyen pour toi d'obtenir un tant soit peu d'attention, non ? T'es tellement pitoyable que c'est la seule façon pour qu'on te regarde ? » Un rire rauque quitte ses lèvres pleines pour marquer le cynisme de sa tirade. Chacun ici sait, et ça n'est pas dur à deviner, que Taiga appartient à la classe inférieure, ceux qui nécessitent la protection et désirent la chaleur de nuits mouvementées pour se sentir appréciés. L'omega qui satisfait ses supérieurs, et qui prend plaisir à être dominé. Une chose que le Beta ne peut concevoir, lui pour qui l’élévation au rang supérieur est un but et devrait être celui de chacun. Lui qui ne cesse de vouloir émietter chaque homme-loup ayant posé sa patte griffue sur le corps chétif du garçon, auto-désespéré par cette envie difficilement ignorée. Mais la jalousie gronde au cœur de l'ensorcelé, éveillant ses bas instincts sanguins et compétitifs.

Il hait ce maudit adolescent, celui qui le retourne et le malmène sans même en avoir une once de conscience. Celui qui, semblable à tous les autres omega des lieux, attire pourtant son attention par sa façon de dépeindre le monde comme si tout était régit par la beauté et la douceur. Celui qui s'oppose à lui en tous les points. Mais un sourire en coin dessine les commissures de Ku Nai qui recule vivement, et son dos heurte à nouveau le mur extérieur de l'habitation. Le souffle du vent agite ses mèches, ses pupilles se dilatent sous une excitation similaire à celle d'une chasse pleine de dangers. Le but d'une vie se dessine sous ses yeux sombres : il imposera sa vision du monde à Taiga, lui fera découvrir la noirceur et les ténèbres de la guerre et du sang, et s'il devait être amené à succomber, à trépasser, alors il serait satisfait d'en avoir été l'auteur, l'influence majeure de sa vie. « Tu deviens chaud, gamin. T'es tellement dépendant des autres, excité par la soumission, que ça en devient répugnant. Détestable. T'es vraiment une tare pour nous tu sais ? Les gens comme toi devraient partir avant de finir éventrés pour passer le temps. » Les mots roulent jusqu'à sa bouche, poison, et ne sont pas tant pensés. Ku Nai se veut simplement dangereux, désireux de le blesser, pour compenser la façon infâme dont son coeur se serre chaque fois que l'omega succombe au charme dominateur d'autres.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Usui Taiga
Ω OMEGA
PROFIL

get to know me
04/07/2016
217
6
20
06/03/1997
jungkook (bts)


✩ ✩ ✩ ✩
adorable petit omega tout innocent. de nature soumise et très docile. orphelin et faible. souhaite s'accouplé avec un loup beau, grand et fort qui pourra le protégé et le couvrir d'amour et le fasse gémir toute la nuit. (a) en pâmoison devant l'alpha. grande promiscuité sexuelle. gamin et imprudent. son aegyo est vachement efficace. curieux et aime aventurer dans la forêt pour cueuillir des petits fruit. passe temps favoris: faire des couronnes de fleurs.


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: No matter what you think, you belong to me.   Mer 6 Juil - 14:15

tenue tu es le prisonnier du mâle dominant dans la seconde où il avait mis la main sur toi, mené par sa jalousie dévorante. Tu es captif de la revanche des sentiments jaloux de l'homme, le réceptif de son courroux. Ta mâchoire emprisonné de la prise qui a pris ses doigts sur celui-ci, tu peux sentir son regard perçant te brûler sous ses pupilles et ton petit cœur il bat plus rapidement d'inquiétudes et d'appréhension. Ses paroles sont sévères et cruelles et même si tu n'as toujours pas compris l'accusation qui t'avait été jeté au visage, tu comprends qu'il ne t'avait pas capturé dans la sortie de la maisonnée pour le simple plaisir d'exercer sa dominance sur toi. Tu essaies de mettre un sens aux mots qu'il venait de te cracher comme du venin au visage. Qu'a tu fais de si terrible pour t'attirer les foudres du beta? Son rire plein de cynisme résonne derrière toi et te rend de plus en plus nerveux. Ses mots te blessent et sans aucun doute était-ce l'uns des buts atteint de l'homme dangereux qui semble drôlement apprécier de te rabaisser constamment sous des insultes bien centré. Te traiter comme un moins que rien, un pitoyable petit insecte qu'il peut malmené et insulté à sa guise. « je ne comprends pas ce que tu me reproches beta. Qu'est-ce que Taiga a fait de mauvais? Taiga est désolé!» tu ne sais même pas pourquoi tu demandes pardon. Ses allusions étaient floues pour ton innocence... pourtant tu n'es pas totalement innocent et pure... c'est d'ailleurs ce que te reproche ton aîné. Que tu ais été touché par un autre mâle que par sa personne. Qu'un autre ait osé glisser ses mains sur ta peau d'ivoire, sur la peau que Ku Nai considère être son territoire. Tu es son jouet à lui et le loup dominant ne veux pas te partager avec d'autres membres de la meute. Un sourire carnassier fait son apparition aux coins des lèvres de l'homme et il te tire avec lui dans son mouvement de recule jusqu'au mur derrière. Ce qu'il fera ensuite t'effraie et le laisse sur tes gardes même s'il n'y a rien que tu puisses faire pour contrer son avancement. Aux fils de ses paroles tu commences tranquillement à comprendre où le beta voulait en venir sous ses réprimandes hargneuses. Ses mots te blessent profondément. Il se moque de tes pulsions primaires et de tes désirs d'oméga. Te rabaisse pour tes désirs charnels. Il te traite d'être répugnant de soumission. Il te qualifie d'être défectueux et sans doute pour lui que tu n'es qu'un poids inutiles pour le clan. Au point de te cracher au visage que tu ferais mieux de quitter la meute parce que tu n'as aucun autre avenir que celui d'être dépecé et laisser ensanglanté au final. Les gens comme toi. Ton espèce ... ses mots sont brutales et cinglants. Tu es sur le point de fondre en larmes à tout moment. Tu as terriblement honte d'être excité par sa dominance sur toi quand il te reproche tes désirs sexuels. Il a peut-être raison, tu es pitoyable. « Ku Nai veut que Taiga disparaisse pour toujours? » tu finis par demander d'une voix faible et brisé. Il te déteste tellement qu'il veut que tu parte au risque de te retrouver éventré?



« why so obsessed with me? »

Tell me sexy wolf, why are you so obsessed with me? boy I want to know, what you wanna do with this body?  and everybody knows, it's clear that you're dying to fuck with me. boy why you so obsessed with me? ♥️ code miki
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Ku Nai
β BETA
PROFIL

get to know me
05/07/2016
32
4
24
06/03/1993
kim tae hyeong



★゜・。。・゜☆ ĸυ ɴαι ☆ ゜・。。・゜★

beta désireux de devenir le nouvel alpha chasseur hors pair aime suivre l'entraînement des plus jeunes jaloux et territorial, il refuse que quiconque pose les yeux sur Taiga est sensible au charme des humaines pense que la paix ne peut être obtenue qu'après la guerre sanguin et sournois.

★━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━★


★゜・。。・゜☆ ɴαιɢα ☆ ゜・。。・゜★

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t104-min-ku-nai-and-you-think-i-m-crazy#580

MessageSujet: Re: No matter what you think, you belong to me.   Mer 6 Juil - 20:04



u drive me crazy
★゜・。。・゜☆ n a i g a ☆ ゜・。。・゜★



Le doux roucoulement d'un souffle défaillant s'échappe de ses lèvres entrouvertes. La gorge asséchée par la soif de pouvoir, Ku Nai fait glisser la pointe de son nez le long de la joue du plus jeune, hume discrètement son odeur aux embruns d'une innocence vaniteuse. Il est un chat qui se plaît à jouer avec sa proie, et ignore encore de quelle sournoiserie il mettra un terme à cet échange à sens unique. Ignore même ce qu'il désire vraiment, tant les idées se bousculent dans sa tête pleine d'ambitions sauvageonnes. Une part charnelle de son être voudrait marquer le gosse de coups de dents sur sa nuque opaline, de traces violacées éphémères sur ses cuisses et ses reins, indélébiles dans l'âme pourtant. L'autre, plus rancunière et cruelle, se plaît à l'imaginer en cadavre semi-immergé dans la rivière en crue, enfin payeur de la folie incompréhensible qu'il fait régner chez son aîné. Les choses sont ainsi simples : Taiga disparu, Taiga égorgé, Taiga dépecé, la tête sera enfin froide et la réflexion plus apte à être menée sans glisser vers les sinueux terrains de la jalousie et ses étrennes. Cependant, les choses sont ainsi bien plus compliquées en réalité, et bien que l'idée saugrenue soit indigeste, le Beta se sait incapable de porter le coup fatal à la carotide de son cadet pour le moment. Pas tant que la sensation désagréable du manque aura disparu de son être, elle et ses picotements infâmes qui le prennent secrètement lorsqu'il sait l'adolescent loin de ses terres de prédilections.  Il est un maniaque du contrôle, et c'est ainsi qu'il s'auto-persuade : il aime à savoir que l'omega est là où il doit être, c'est à dire sous ses yeux à chaque instant. La question du gamin aux fleurs le prend de court, lui qui est le premier à avoir initié le sujet dans le but de faire mal. Il fronce les sourcils, serre les dents avant de renâcler comme un animal furieux une colère passagère.  « Exactement. Taiga ne doit jamais revenir ou Ku Nai se chargera personnellement de le faire disparaître. Son manque d'ambition et ses capacités faiblardes dans un quelconque domaine autre que celui de lever les fesses sont dangereuses pour la famille. Et Taiga ne veut pas que sa famille soit faible par sa faute alors qu'elle a tant fait pour lui, je me trompe ? » Dangereux et mauvais, vipère sinueuse, le chasseur se plaît à user du langage du plus jeune contre lui-même. Insupporté par la façon dont le garçon se dénomme comme un étranger à lui-même ; insupporté par la façon dont il trouve ça attirant. « Est-ce que Ku Nai se trompe ? » La question renforcée, un sourire mauvais étire ses lèvres alors qu'à nouveau, son souffle vient chatouiller le lobe de son captif.

Les larmes ne sont pas de mises, Ku Nai n'en veut aucune. Rien qui ne pourrait altérer ses états d'âme, lui qui en dépit des apparences n'est en rien insensible. Ambitieux et conscient du meilleur à ses yeux, non pas monstrueux pour autant. Il lâche sa mâchoire et laisse ses mains glisser sur le ventre de Taiga pour le rapprocher de lui dans une étreinte presque tendre, surtout possessive et cruelle. Ses narines le chatouillent à l'odeur des phéromones déchargées par l'innocent, ses reins chauffant de se savoir si ardemment désiré sans n'avoir rien fait d'autre qu'énoncer sa propre vérité. « Je te l'ai dis la dernière fois, tu manques cruellement d'ambition. J'aurais pu avoir un semblant d'estime pour toi, si tu avais cherché à te battre contre ta nature. Hors, des gens comme toi naissent chaque génération, tu n'es pas différent des autres, et en ça, tu ne mérites pas même un regard. » Encore moins un regard des autres. Seulement le sien, brasier éclatant au cœur de la nuit. Cependant bien malgré ses mots blessants, ses bras se resserrent un peu plus, et son souffle brûlant ronronne contre l'enfant. « Ne veux-tu pas devenir quelqu'un de différent ? Es-tu si inutile que tu le montres ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Usui Taiga
Ω OMEGA
PROFIL

get to know me
04/07/2016
217
6
20
06/03/1997
jungkook (bts)


✩ ✩ ✩ ✩
adorable petit omega tout innocent. de nature soumise et très docile. orphelin et faible. souhaite s'accouplé avec un loup beau, grand et fort qui pourra le protégé et le couvrir d'amour et le fasse gémir toute la nuit. (a) en pâmoison devant l'alpha. grande promiscuité sexuelle. gamin et imprudent. son aegyo est vachement efficace. curieux et aime aventurer dans la forêt pour cueuillir des petits fruit. passe temps favoris: faire des couronnes de fleurs.


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: No matter what you think, you belong to me.   Mer 6 Juil - 21:17

tenue tu sens l'arche de son nez glisser sur la douce et délicate surface de ta joue, sentant son souffle chaud flottant ta peau de neige, ton cœur il se prend un choc dans ta poitrine. Tu es tout aussi mal à l'aise par tes tripes qui se tordent dans ton ventre par la présence du loup dominant coller contre toi que tu es déstabilisé. Tranquillement tu avais compris que le mâle te reprochait d'être bon qu'à mettre dans un lit et à écarter les cuisses... ou du moins c'est ce que tu as interprété des insultes qui chutaient d'entre les lèvres du plus âgé. Il te reprochait d'être faible et inutile, qu'à part être bon qu'à vider ses couilles tu n'apportais rien au clan. Ses paroles étaient dures et extrêmement blessante. Tu avais habitude d'être rabaissé pour ton statu d'oméga, mais Ku Nai ne fessait pas que planter le couteau, il allait penser sur le bobo. Il te disait que tu ferais mieux de quitter le clan et son territoire avant de terminer éparpiller en plusieurs morceaux. Avec toute ton innocence tu lui avais demandé s'il désirait que tu partes, espérant que tu eus mal compris ses paroles. Mais non, il ne fit que confirmer et en rajouté une couche. Il veut que tu partes, que tu disparaisses à jamais. Non seulement il te dit de partir, mais le beta utilise même la menace en te jurant de te faire la peau si tu devais revenir. Que tu rends le clan faible, que si tu veux le bien du clan bien tu dois le quitter. Il a raison, tu ne veux pas être un poids pour le clan et il le sait trop bien, c'est ta famille. Tu ne veux pas rendre ta famille faible, mais tu n'as plus de parents, le clan est ta seule famille. Tu ne peux pas partir. À ce point, tu es en larmes et toujours prisonnier de ton bourreaux. « je t'en pris beta, Taiga se fera tout petit, ne prendra pas de place. Taiga peut-être utile, je ferais tout ce que Ku Nai demande. Taiga n'as nulle part d'autre où aller. Je t'en supplie beta, Taiga sera un bon garçon! » tu as tendance à utiliser cette manière de t'exprimer lorsque tu te fais punir ou que tu te sens tout petit comme en ce moment. Tu parles comme un louveteau et la plupart trouvent ce changement adorable. Le loup dominant lui, semble plutôt s'en moquer. Tu pleurniches doucement, terrifier à l'idée qu'on t'abandonne et te force à quitter le territoire. Tu sais très bien que tu ne survivrais pas plus de quelques jours laissé à toi-même. Tu es près a tout pour le faire changer d'avis. Tu sens sa poigne qui saisissait ton menton se desserrer et celle-ci vient rejoindre la seconde et glissent sur ton ventre plat te faisant couiné sous son touché. Tes jambes perdent de leurs forces et s'il ne te tenait pas possessivement contre lui, tu pourrais aisément t'effondrer au sol. Sous les gestes de l'homme tu dégages des phéromones en grosse vague qui sont définitivement capter par ton geôlier. Inconsciemment tu as pousser tes hanches vers l'arrière et pousser ton joli petit postérieur contre sa braguette. Tu as tellement honte de toi, tu n'es pas capable de calmer tes instincts qui sentent le mâle dominant contre toi et ton corps réagis au potentiel partenaire d'accouplement. Ses paroles elles sont limite sanglante, brutales, mais ses bras eux se referme un peu plus sur toi. « je ne veux pas être quelqu'un de différent. je veux être moi-même.... je.. je peux être utile. » si tu dois ouvrir les cuisses pour être un tant soit peu utile tu le feras pour convaincre Ku Nai de ne pas disposer de toi.



« why so obsessed with me? »

Tell me sexy wolf, why are you so obsessed with me? boy I want to know, what you wanna do with this body?  and everybody knows, it's clear that you're dying to fuck with me. boy why you so obsessed with me? ♥️ code miki
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Ku Nai
β BETA
PROFIL

get to know me
05/07/2016
32
4
24
06/03/1993
kim tae hyeong



★゜・。。・゜☆ ĸυ ɴαι ☆ ゜・。。・゜★

beta désireux de devenir le nouvel alpha chasseur hors pair aime suivre l'entraînement des plus jeunes jaloux et territorial, il refuse que quiconque pose les yeux sur Taiga est sensible au charme des humaines pense que la paix ne peut être obtenue qu'après la guerre sanguin et sournois.

★━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━★


★゜・。。・゜☆ ɴαιɢα ☆ ゜・。。・゜★

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t104-min-ku-nai-and-you-think-i-m-crazy#580

MessageSujet: Re: No matter what you think, you belong to me.   Jeu 7 Juil - 9:37



u drive me crazy
★゜・。。・゜☆ n a i g a ☆ ゜・。。・゜★



L’oméga tremble devant le beta qui renouvelle ses sourires oppressants, tandis que déjà, son pouce glissé sous les vêtements de l'enfant vient caresser son ventre d'un geste circulaire. Tout n'est que folie dans l'esprit de celui qui n'a d'homme que l'apparence, terrain invisible où s'affrontent hargne et jalousie, désir et raison, hiérarchie et règles. Troublé quoiqu'il n'en montre rien, Ku Nai refuse de lâcher le cadet, l'intérieur des coudes encadrant ses hanches lascivement. Il se plaît à songer que si tel est son désir, en pareille position, il n'a qu'à serrer les bras pour briser les os du faiblard et laisser son agonie forger sa leçon intemporelle. Cependant, s'il est vrai que Taiga l'obsède et éveille en lui des instincts primaires, le plus insupportable chez l'enfant est qu'il suscite à chacune de leur rencontre une vague de questions qui ne peuvent trouver leur réponse. Pourquoi se tue-t-il à vouloir rester si bas dans l'échelle ? Pourquoi se satisfait-il de n'avoir aucune reconnaissance ? De n'être bon qu'à quelques minutes d'extase que n'importe qui d'autre pourrait procurer ? Pourquoi, diable, ne cherche-t-il pas la reconnaissance du beta et sa fierté en gravissant les échelons ? Et surtout, de quelle façon ce dernier peut-il désormais être fier de porter un regard sur l'adolescent, alors que sa misérable condition n'éveille que de la honte et du dégoût, hérisse les poils du dominant ? Casse tête chinois bien temporaire pour le plus âgé qui prend ses résolutions sur l'instant : et pour le moment, la seule solution à ses tourmentes est la disparition de l'oméga, qui cessera alors de l'aguicher par sa présence et ses regards involontairement brûlants qui ne comprennent pas qu'ils trouvent échos en ses pupilles à lui.  « Tu aurais pu survivre seul, ou faire tant de choses, si tu avais été un peu plus ambitieux et courageux. Mais vois-tu, tu es si risible et inutile que personne ne veut de toi. Tu te fais déjà tout petit, beaucoup ne connaissent même pas ton nom et la seule ambition des louveteaux est de tout faire pour ne pas te ressembler. » Mensonges, douloureuses cruautés, histoire honteusement amplifiée. Et autant espère-t-il le mettre à mal et le voir quitter leurs rangs, autant désormais nourrit-il la folle envie de provoquer un électrochoc, de secouer Taiga et le voir redoubler d'efforts, le rendre fier. « Que feras-tu en temps de guerre ? Tu ne pourras pas sauver l'un de nous, mais par les lois de la meute, nous serons obligés de te venir en aide. Bien égoïste, non ? Alors vas-t-en Taiga, tu ne sers à rien ici. » Mais Ku Nai n'est pas fondamentalement odieux, et chacun de ses mots a un but profitable à tous, c'est du moins ce qu'il pense. Les larmes le mettent mal à l'aise, les pleurs l'incommodent et réveillent en lui un sentiment de compassion qui l'abat parfois. Aussi, pour éviter une vague de geigneries, en dépit de ses mots, il renforce ses caresses sur le ventre de l'innocent et frotte le bout de son nez sur son épaule en maigre consolation.

Son souffle se noie dans sa gorge avant même d'outrepasser sa bouche, se transformant en un rauque mais discret grognement de surprise. Les sourcils froncés et le visage caché contre la jointure entre la nuque et l'épaule du garçon, le beta déglutit péniblement sous la surface arrondie qui presse son excitation physique déjà éveillée par la discussion aisément dominée. Immobile, le lycan ferme les paupières et expire chaudement, réfutant tant bien que mal ses bas instincts sexuels. La colère qui s'agite en son ventre ne fait que nourrir et accentuer la boule de chaleur croissante en ses reins, et la lutte se fait difficile entre l'envie et la raison. Clore la discussion pourtant importante pour un instant chaud comme il pourrait en vivre en claquant des doigts ? Ignorer ses besoins, trembler sous la frustration ? La réponse se dessine seule lorsque son corps échappe au contrôle de son esprit. Il inverse les positions, plaquant le torse friable de l'Omega contre le mur, un coude posé près de son cou, et s'empresse de marquer la nuque blanche du garçon-loup de morsures plus ou moins violentes. « T'es vraiment qu'une traînée, Taiga. » L'autre main posée sur le pubis encore habillé de l'adolescent presse son corps pour cambrer ses hanches et mettre en avant son fessier aguicheur contre lequel il se frotte déjà vivement, trop fier pourtant pour témoigner le moindre simulacre d'un plaisir toutefois grimpant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Usui Taiga
Ω OMEGA
PROFIL

get to know me
04/07/2016
217
6
20
06/03/1997
jungkook (bts)


✩ ✩ ✩ ✩
adorable petit omega tout innocent. de nature soumise et très docile. orphelin et faible. souhaite s'accouplé avec un loup beau, grand et fort qui pourra le protégé et le couvrir d'amour et le fasse gémir toute la nuit. (a) en pâmoison devant l'alpha. grande promiscuité sexuelle. gamin et imprudent. son aegyo est vachement efficace. curieux et aime aventurer dans la forêt pour cueuillir des petits fruit. passe temps favoris: faire des couronnes de fleurs.


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: No matter what you think, you belong to me.   Jeu 7 Juil - 15:10

tenue tu as peine à tenir sur tes jambes en sentant la main de l'homme glisser sur ton ventre et te collant un peu plus contre son large torse. Petit louveteau au cœur blessé lorsque les paroles du dominant se font mesquines et cruelles encaisse difficilement les réprimandes empoisonné. enfermé dans les bras puissants du chasseur, ta petite voix coupée de sanglots se fait suppliante cherchant à convaincre, à supplier le mâle de te laisser vivre parmi eux au sien du clan. Quitter le clan mènerait à ta mort certaine. Tu es un piètre chasseur déjà, mais tu risques surtout de te faire attaquer par un loup sauvage, celui d'une autre meute ou encore une bête féroces dans les bois avant de mourir de faim. Laissé à toi-même tu ne feras pas long feu. Orphelin, ta seule famille est le clan. Tu veux être utile à la famille, c'est pourquoi tu ne rechignes jamais lorsqu'un supérieur te donne un ordre ou une tâche à accomplir. Tu n'es pas inutile, tu sais faire les tâches ménagères. Tu sais jardiner et cueillir des petits fruits plus rapidement que tous les autres oméga. Tu fais de magnifiques bouquet et couronne de fleurs... et...apparemment... ton petit cul il est hyper serré et un vrai paradis lorsqu'on y est enfouis... si ça compte pour de l'utilité. Tu accomplis les tâches que nul delta ou beta ne voudra jamais se salir les mains à faire. tu peux être utile. Tu feras tout pour être utile. alors s'il te plait beta, reconsidères ton bannissement. Tu lui promets de te faire tout petit, d'être un bon garçon, accepté de faire tout ce qu'il réclamera de toi...n'importe quoi pour qu'il renonce à te jeter dans la solitude. Ses paroles continues de trancher des morceaux de ton cœur. Tu pleurs à chaude larmes lorsqu'il te dit que personne ne veut de toi ou que tu es le modèle de celui à qui personne ne veut ressembler... vachement cruelle. « beta je t'en supplie, laisse Taiga rester. Si la guerre frappe, Taiga se laissera tué le premier je promet.. s'il te plai Ku Nai. Taiga fera tout ce que tu veux de lui. »  que tu dis à travers quelques hoquets provoqués par les pleurs. Si les paroles de l'homme sont brutales et impitoyables, les mains de l'homme elles te plongent dans la confusion et te désarçonnent en glissant celles-ci caresser la peau sensible de ton ventre et frottant son museau au creux de ton épaule. Tes instincts primaires qui sont réveillés par les mains baladeuses du loup dominant et inconsciemment ton postérieur est venu chercher friction contre le bassin du beta. Tu clapis sous le grognement rauque du mâle et instinctivement tu penches la tête de manière à présenter davantage la zone entre ton épaule et ta gorge pour lui donner plus d'accès. Ta peau est une canevas vierge que le beta peut peindre à sa guise de ses marques possessives. D'un coup, tu te retrouves écrasé contre le mur qui avait été précédemment derrière Ku Nai. Tu étais désormais face contre le mur et en cage entre les bras de l'homme qui laisse ses crocs s'enfoncer dans ta nuque. Ton corps réagis à la seconde ou ses canines percent douloureusement ta peau fragile et tout ton être assume la soumission totale pour le dominant. Tes phéromones émane de tes pores en cascade alors que ton corps il bouillonne d'excitation. Tu es vraiment une traînée, excité de la sorte par le loup cruel. Ton souffle se fait haletant. Il te cambre de manière à ce que ton sexy petit cul soit levé en sa direction sur lequel chasseur y pousse son bassin suggestivement. Sa main sur te pubis te fait miauler sensuellement.



« why so obsessed with me? »

Tell me sexy wolf, why are you so obsessed with me? boy I want to know, what you wanna do with this body?  and everybody knows, it's clear that you're dying to fuck with me. boy why you so obsessed with me? ♥️ code miki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

PROFIL

get to know me
◆ ◆

MessageSujet: Re: No matter what you think, you belong to me.   

Revenir en haut Aller en bas
 

No matter what you think, you belong to me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Habitations-