AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mar 12 Juil - 11:38

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

C’était une belle journée et j’appréciais la chaleur du soleil sur ma peau, même s’il commençait déjà à se coucher. Je me sentais bien aujourd’hui. Je remontais mes lunettes de soleil sur mon nez en trottinant légèrement. Je devais retrouver quelques amis au fast-food pour me gaver de frites trop salées et de viande trop cuite. C’était agréable de sortir avec des humains qui n’avaient aucun problème de loup. Je sortais mon paquet de cigarette de ma poche pour en attraper une ainsi que mon briquet. Ma mère avait failli m’égorger quand elle avait senti cette odeur, mais je n’avais jamais pu arrêter. C’était mon seul vice, elle n’avait pas à se plaindre. Je l’allumais et la gardais entre mes lèvres le temps du trajet. Je jetais un œil à mon téléphone pour vérifier que je n’étais pas trop en retard. Mon ventre gargouillais tellement fort que je le sentais vibrer.

J’étais concentré sur mes pas jusqu’à ce que je remarque une silhouette qui ne m’était pas inconnue. Je plissais les yeux pour mieux réfléchir et tenter de détailler les courbes de son corps. Chin Hwa ! Je l’avais rencontré dans un bar. C’était toujours agréable de tomber sur d’autres humains qui peuvent ressentir la même frayeur que moi face à une belle paire de crocs. Je le trouvais plutôt cool, même si nous n’étions pas vraiment proches. Je ne savais pas grand-chose de lui. Je pressais le pas pour arriver à sa hauteur avant qu’il ne disparaisse au milieu des passants. Ce serait l’occasion de se prévoir une petite soirée ensemble. Je tendais la main pour attraper son épaule.

« BOOH »

Gamin.
Je lui offrais un sourire et baissais légèrement mes lunettes sur mon nom pour être sûr qu’il me reconnaisse. Mes cheveux était légèrement relevé en queue de cheval, il n’avait pas vraiment l’habitude de me voir comme ça.

« Je suis content de te voir »

Je baissais rapidement le regard et remarquait des tâches de sang sur son T-shirt. La panique commençait à m’envahir. Si un loup de la meute l’avait blessé je lui tirerai les oreilles. Je relevais immédiatement mes lunettes sur le haut de ma tête pour mieux regarder.

« Ça va ? T’es blessé ? Qu’est ce qui s’est passé ? »

J’oubliais complètement mon rendez-vous avec mes amis et le trainais un peu à l’écart pour éviter de nous faire bousculer. Je ne pouvais pas le laisser comme ça. Et si c’était grave et qu’il se vidait de son sang. J’étais déjà prêt à l’emmener à l’hôpital. J’avais tendance à m’attacher un peu trop aux gens, même si je ne les connaissais pas beaucoup. C’était mon principal défaut. Nous n’étions pas vraiment amis mais j’avais envie de prendre soin de lui. C’était plus fort que moi.
Made by Neon Demon




WILD HEART


Dernière édition par Bae Sun Hee le Mar 26 Juil - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mer 13 Juil - 23:41

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.
Ma journée de travail était enfin terminée. Enfin? Comme si j'attendais que ça. La bonne blague. Mon travail était pénible pour certains, fatiguant mais être entouré de cadavre animal toute la journée ça ne me dérangeait pas. Au contraire, cela aiguisait mes sens, l'odeur du sang. Je n'étais pas mal tombé en postulant dans cet abattoir. J'étais d'ailleurs un des meilleur employé humain. Normal pour un lycan. En observant certains de mes collègues, j'avais apprit à doser ma force, me faisant passer pour plus faible que j'étais réellement, demandant parfois de l'aide à mes collègue répertoriés comme loup-garou. Malin n'est-ce-pas? C'était une bonne idée pour ne pas me faire découvrir mais à la longue, cela m'épuisait. D'où le enfin. Je pouvais partir, me dégourdir un peu les jambes et évacuer la pression qui s'étaient installées sur mes épaules. Dans ce lieu infesté de créature surnaturel, je ne pouvais pas me doucher avant de rentrer chez moi, ni même le laver les mains. J'avais donc prit l'habitude de les essuyer sur un torchon, laissant l'odeur humaine présente sur moi dans les locaux. Arrivé à mon casier, c'est ce que je faisais à chaque fois, posant ensuite mon tablier de boucher pour l'échanger avec ma veste. Même par cette chaleur, j'en portais toujours une lorsque je sortais du travail, au cas où j'ai des tâches de sang sur moi. On ne va pas se mentir, un gars se promenant avec du sang sur lui, c'est suspect, même si le boulot du gars en question est de découper de la viande. Ce ne serait qu'une fois chez moi que je pourrai me laver, retirer cette odeur humaine de ma peau et le sang sur mes vêtements. C'est d'ailleurs se ce que je m'apprêtais à faire, rentrer chez moi.

Je quittais mon lieu de travail, marchant tête baissé. Je ne faisais pas spécialement attention aux humains qui m’entouraient. Je préférais éviter de trop m'attarder sur eux de peur qu'une odeur me plaise trop. J'en reniflais d'ailleurs une qui ne m'était pas inconnue. Une odeur humaine mélangé à celles de loups. Elle se rapprochait. Encore un peu plus. Je ralentissais, un sourire se formant. Je me souvenais de cette odeur, c'était celle d'un garçon que j'avais rencontré un soir dans un bar. Un humain appartenant à une meute de loup des environs. Son odeur m'avait attiré et je m'étais dit qu'il me ferait un bon dîner à l'occasion. Le croiser par hasard n'était pas une mauvaise chose, au contraire, peut être qu'ainsi je pourrai en apprendre plus sur lui, me rapprocher de lui pour gagner sa confiance pour enfin l'attirer dans ma tanière sans peine. Sa main sur mon épaule, je sursautais, faussement surpris. "Oh!" Je m'écriais. Sérieusement, si le monde entier savait quelle comédie je jouais à longueur de temps, mes étagères seraient remplies d'Oscar. Je lui rendais son sourire, riant légèrement à sa "farce". "Sun Hee! Ça fait plaisir." J'utilisais son prénom pour rentrer plus facilement dans sa sphère intime. Il paraissait que ça rapprochait les gens et de cette façon, je lui prouvais que j'avais retenu son nom et apprécié sa compagnie. Le première chose qu'il semblait remarquer était les tâches de sang sur mon t-shirt. Pour sourire s'effaçait soudainement. "Ça va, t'inquiète pas." J'essayais de continuer de lui sourire alors qu'il m'entraînait plus loin, à l'abri des regards et oreilles indiscrètes. A ce moment, je compris que plusieurs options s'offraient à moi. Soit lui dire la vérité et donc lui révéler une information plus ou moins importante sur ma position; soit me blesser volontairement pour être plus crédible à ses yeux et peut être le ramener plus tôt que prévu dans ma tanière. La seconde option semblait être la meilleure. Pendant qu'il me tirait, je profitais qu'il relâche son attention et fis sortir mes griffes pour me les planter dans le bas ventre. S'il voyait du sang et aucune blessure, cela pourrait être suspect. "Je vais bien, vraiment, ne t'inquiète pas!" Ma main venais cacher la blessure que je m'étais intentionnellement faite. Je serrais les dents tout en tentant de sourire pour paraître rassurant. Mon geste semblait être fait pour dissimuler les dégâts alors qu'en réalité, j'appuyais dessus pour faire sortir plus de sang. J'y étais presque. Sa douce odeur serait mienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Jeu 14 Juil - 23:23

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Le sang ce n’était pas trop mon truc, même après toutes ces années au milieu des loups. Ça ne me dégoûtait pas, mais si je pouvais éviter d’y être exposé, cela m’arrangeait. Je m’inquiétais trop facilement, mais de voir mon… mon quoi ? Ami ? Pas vraiment. Notre relation n’avait pas encore de nom. Voir Chin dans cet état me faisait paniquer. J’aimais le son de sa voix, c’était ce qui m’avait le plus attiré chez lui et ce qui me mettais en confiance. J’étais vraiment heureux, mais pas de le voir dans cet état. Il avait beau dire qu’il allait bien, je ne voyais pas comment on pouvait aller bien avec ce sang. Je lui lançais un regard noir, aussi noir que j’en étais capable… Ce qui n’était pas grand-chose.

« Comment ça peut aller ? Tu te vide de ton sang mais tu dis que c’est pas grave ?»

Je dramatisais toujours les situations, sûrement mon côté gay. Je le poussais doucement dans la direction qu’il prenait lorsque je l’avais aperçu. Il ne pouvait pas rester comme ça. J’avais l’habitude de soigner les bobos de mes copains lorsqu’ils se battaient alors je pourrais sûrement gérer ça.

« Aller on va chez toi vite vite vite ! »

Je passais mon bras sous le sien pour être sûr de ne pas le perdre ou qu’il ne tente pas de s’enfuir. Je ne savais pas du tout où il habitait et je ne voulais pas m’inviter chez lui de cette façon, mais il ne me laissait pas le choix. Ce serait l’occasion d’en apprendre un peu plus à propos de lui. Même si Chin me semblait vraiment gentil, il devait avoir des secrets, comme nous tous. Je jetais quelques coups d’œil à ses mains tachées de sang durant le trajet.

« Qu’est ce qu’il s’est passé ? Me dis pas que t’es tombé parce que je serai vexé que tu me crois aussi con. »

Je le fixais en avançant. J’attendais une réponse sincère et pas une excuse bidon pour protéger la personne qui l’avait blessé. Je n’aimais pas les mensonges, car moi-même j’étais incapable de mentir. Je ne savais pas faire et je ne comprenais pas l’intérêt. S’il y avait bien une seule que je n’étais pas capable de pardonner c’était bien ça. J’étais sincère avec les autres alors j’attendais qu’on le soit avec moi.

« Si tu me mens, ta prochaine blessure sera de ma faute mon grand ! »

Je n’étais pas violent, mais il m’arrivait d’avoir quelques accès de rage et je ne supportais pas que les gens auxquels j’étais attaché soient blessés. J’avais peur qu’il tombe dans les pommes avant que nous arrivions. Je le surveillais et observais chacune de ses réactions. Il n’allait pas me claquer dans les doigts. Après tout, sa blessure n’était sûrement pas grand-chose, mais j’avais du mal à ne pas penser au pire. J’étais prêt à jouer les infirmiers et pour de vrai cette fois, pas simplement pour exciter un type rencontrer dans un bar.
Made by Neon Demon
[/b][/b]




WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Sam 16 Juil - 4:27

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.
Ce petit humain Iriel me semblait intéressant, en plus de sentir divinement bon. Il s'inquiétait pour un parfait inconnu qu'il avait rencontré qu'une seule fois dans un bar. Que connaissait-il de moi? Absolument rien. Il pensait que j'étais un humain lambda et buvait mes paroles. Cela me facilitait largement la tâche en plus de la gentillesse naturelle. En me tirant le bras, il m'entraînait dans la direction que j'avais prise, celle pour rentrer chez moi. Il comptait s'incruster comme ça? Soit. Tout fonctionnait selon mon plan ou plutôt, tout fonctionnait de façon à rejoindre mon plan. Sans le savoir il venait de se jeter dans la gueule du loup, se précipitant dans sa tanière. Je souriais intérieurement. Baissant la tête en fixant son bras qui passait autour du mien. Tactile la bête! Et ce n'était pas pour me déplaire, même si ce genre de contact n'était pas très bien vu par la société humaine. Je ne le rejetais pourtant pas. Cela attirait des regards vers nous, tout ce que je détester, trop attirer l'attention mais là, l'important c'était de l'attirer chez moi pour le couper en morceau. Je me disais qu'au moins, avec un humain Iriel, il n'y aurait pas d'avis de recherche. Je voyais mal un lycan poser une plainte pour du gibier pas comme avec toutes ses filles qui disparaissaient sans laisser de trance depuis un an.

Voilà qu'il s'intéressait à ma blessure. Comment je me l'étais faite? Il voulait une explication plausible. Je fronçais les sourcils en me pinçant les lèvres. "Je pense que tu verras de toi-même une fois qu'on sera arrivé." C'était bien ça. Ne lui donner aucune explication, le laissant constater. Il verrait bien la trace de mes griffes sur ma peau, il pourrait donc interpréter les faits comme il voulait sans que j'ai à trop me casser la tête pour lui inventer un mensonge plausible. Je riais à sa plaisanterie, dosant ma force au maximum pour lui donner un petit, très petit coup d'épaule. "Tu verras, mais vraiment, c'est pas grand chose. Y'a beaucoup de sang mais c'est tout." Plus nous marchions et plus je l'entraînais dans des quartiers de moins en moins fréquentables, de plus en plus sales jusqu'à ce que nous arrivions dans une rue. Les enseignes semblaient vieilles, les petits immeubles insalubres. Arrivé devant l'enseigne d'un restaurant douteux qui n'avait qu'un plat à la carte, du Dak gangjeong. Je m'approchais de la porte de service où l'on pouvait voir un interphone légèrement déboité, certains fils passant en dehors du boitier mécanique. Je sortais des clés de ma poche pour les enfoncer dans la serrure. L'immeuble était vieux et ne nous donnait pas envie de pénétrer à l'intérieur et pourtant, c'était là où j'habitais. La porte déverrouillée, je me saisissais de la poignet collante pour la pousser. "Désolé, je sais que c'est pas super accueillant..." Je grimaçais, tenant la porte au garçon pour lui éviter de se salir. Entre la graisse qui émanait du restaurant se collait à la porte d'entrée, aux boites aux lettres tordues ainsi qu'à la rambarde de l'escalier, les pavés au sol étaient brisés, l'escalier tordu et les murs tagués, ce n'était pas le grand luxe, surtout pour un garçon qui ne vivait pas en ville. Une fois dans le hall, je lui indiquais l'escalier, l'ascenseur étant en panne depuis bien avant mon arrivée dans ces locaux.

Je grimpais les marches jusqu'au premier, heureusement que l'immeuble n'était pas très haut car sans ascenseur, nous serions mort d'épuisement avant d'arriver chez moi. La clé en main, j'ouvrais la porte en bois de mon appartement. C'était un petit appartement avec une pièce principale, cette dernière ayant une fenêtre dont la vu était bouché par la climatisation du restaurant juste au dessous de nos pieds. Le peu de lumière restant arrivait à cette heure-ci, quand l'enseigne s'allumait et que le néon usé clignotait juste à côté de la fenêtre. Dans la pièce, des cartons comme si j'étais prêt à partir. Il y avait une petite table en bois, on devinait facilement qu'elle avait été construite par mes soins avec des planches récupéré dans la rue. Le bois était usé, griffé et rongé au niveau des pieds. Même mon appartement n'était pas chaleureux. Je me dirigeais dans la salle de bain pour me laver les mains, retirer la graisse de la porte du bas ainsi que le sang. "J'suis désolé, c'est pas super mais bon, c'est ma piaule... bienvenu, fais comme chez toi comme on dit chez nous." Etrange comme message de bienvenue que je ponctuait par un rire nerveux, trahissant mon malaise. En même temps il s'attendait à quoi en allant chez un homme soit disant humain et célibataire?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Sam 16 Juil - 23:34

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Je verrais moi-même. Qu’est-ce que je verrai ? Je n’étais pas vraiment curieux de découvrir ses blessures, surtout si elles étaient plus graves que prévues. Ce qui m’étonnait le plus, c’était son calme, comme s’il avait l’habitude. Il lui arrivait peut être souvent de se battre ou de se faire maltraiter mais pour l’instant ces informations ne me regardaient pas. Peut-être oserait-il m’en parler une fois chez lui ? J’avais ce besoin presque maladif de créer des liens et d’être entouré. C’était idiot mais je ne pouvais pas m’en empêcher. Je secouais la tête devant son je m’enfoutisme incroyable. Y’a beaucoup de sang mais c’est rien. T’inquiète pas Sun Hee, y’a des poches de sang dans mon frigo juste au cas où.

« Oui mais pourquoi y’a beaucoup de sang justement ?? »

J’étais tellement concentré sur Chin que je ne remarquais même pas le quartier dans lequel il m’avait entrainé. D’un côté je m’en foutais carrément. D’accord, ma maison était plutôt grande, jolie, moderne, mais je n’y étais presque jamais. Elle était justement trop parfaite. Je jetais quelques coups d’œil autour de moi et me disais que si je me faisais agresser en rentrant chez moi, ce serait une nouvelle expérience. Je n’avais que mon téléphone et quelques billets dans mes poches.

« C’est toujours plus accueillant qu’une maison vide tu sais. »

Je n’étais pas ce genre de garçon à juger les autres sur leurs apparences, même si je semblais parfois superficiel et un peu hautain. Je lui souriais pour lui confirmer que je n’étais pas gêné. Je faisais tout de même attention en montant les escaliers de ne pas me prendre les pieds dans une marche défoncée. Si je me cassais le nez ou m’ouvrait l’arcade, ma venue pour l’aider n’aurait servie à rien. Je passais la porte de son appartement, étonné par tous les cartons. Je me rendais compte à cet instant qu’il venait seulement d’arriver ici. Finalement, je ne savais vraiment rien de lui. J’évitais de m’attarder sur les murs pour me concentrer à nouveau sur lui. Faire comme chez moi. Sa remarque me paraissait étrange. Je ne disais jamais ce genre de chose, mais pourquoi pas. Perdre du sang le rendait sûrement un peu fatigué.
Je le suivais pour me rendre dans la salle de bain et tirait sur le bas de son T-shirt pour le lui faire enlever.

« C’est très bien chez toi. Maintenant il faut soigner un peu ça. »

J’ouvrais le peu de placard dans la pièce pour trouver de quoi le désinfecter et le bander. Il pouvait le faire seul, mais j’avais envie de m’occuper de lui. Je trouvais les compresses et de quoi le désinfecter.

« Ca risque de piquer un peu. »

Je n’étais pas une chochotte alors je doutais que Chin en soit une. Je faisais semblant de ne pas remarquer les traces de griffes. J’espérais vraiment que ce n’était pas les loups de ma meute qui lui avait du mal. Je fouillais dans le fond d’un autre placard pour en sortir une bande et la passer autour de sa taille. Il faudrait la changer plusieurs fois mais je n’allais pas jouer les infirmiers plus longtemps, il n’avait pas vraiment besoin de moi finalement.

« C’est un loup hein ? »

Je baissais la tête, déçu et peiné qu’un loup ait pu s’attaquer à lui. Je les tenais vraiment en haute estime et je me sentais stupide de ne pas douter d’eux et de leur faire autant confiance. Je sortais de la salle de bain pour m’installer sur le matelas.

« Je suis désolé pour ça. »

Je me sentais vraiment coupable alors que je n’y étais pour rien. J’espérais qu’il ne m’en voudrait pas. Après tout je vivais avec des loups.

« Tu viens d’arriver ? »

Je tentais de changer de sujet en lui montrant les cartons du doigts.
Made by Neon Demon




WILD HEART


Dernière édition par Bae Sun Hee le Lun 18 Juil - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Dim 17 Juil - 19:10

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.
Intérieurement, je me disais que c'était dommage qu'un gars aussi gentil que Sun Hee doivent mourir aujourd'hui. Qu'étions-nous l'un pour l'autre après tout? Alors que je pensais qu'à l’entraîner chez moi pour le dévorer, lui il s'inquiétais pour moi, un gars qu'il connaissait à peine. Je ne prenais pas la peine de lui répondre, il avait raison sur un point, je perdrais beaucoup de sang et la sensation de ce liquide chaud sur ma peau me déranger. J'avais hâte de rentrer pour au moins bander cette blessure malgré mon je-m'en-foutisme. Ce n'est pas comme si je sentais ce genre de douleur après tout. C'était la seule faille de mon jeu d'acteur quasiment parfait.

Je l’entraînais dans mon quartier miteux, puis mon immeuble. Sa remarque me fit sourire. Décidément, ce garçon était plein de surprise. Il semblait être un gars superficiel mais apparemment, je me trompais. Bien que ses mots étaient amusant, j'avais l'étrange impression d'y déceler une certaine tristesse. Je pouvais me faire des idées alors je préférais me taire. Après tout, ça ne me regardait pas et si je commençais à m’intéresser à lui, je n'aurais plus le cœur à le dévorer. C'était de cette façon que mon père s'était fait piégé par ma mère, en apprenant à la connaitre et je sais où ça les a mené, à une traque mortelle.
Enfin arrivé chez moi, je filais dans la salle de bain pour me laver les mains. Mon infirmier m'y suivait. Il attendait que j'ai fini pour retirer mon t-shirt. Je le laissais faire, lui offrant un sourire charmeur. Il n'était pas là pour ça mais c'était comme un réflexe. J'aimais qu'un tiers retire mes vêtements et cela semblait se voir. Je n'avais aucun problème avec ma nudité, surtout lorsque j'étais dans un espace privé. Je lui dévoilais donc mes muscles sans honte, ainsi que certains tatouages que très peu avaient eu l'occasion de voir. Je le laissais s'occuper de moi, comme le grand garçon que j'étais. "T'inquiète pas!" J'esquissais tout de même une grimace en sentant de produit sur ma peau. Pas que j'avais mal mais j'avais vu à la télévision les acteurs réagir de cette façon lorsque quelqu'un s'occupait de leur blessure alors je faisais de même. Je voulais paraître plus humain qu'un humain. "C'est... froid..." Ça ce n'était pas à la télévision que je l'avais vu. C'était un souvenir. Un de ceux de quand j'étais enfant, à l'école primaire. Je grimaçais à sa remarque, faisant mine de forcer comme si je voulais paraître plus fort. "Oui..." Je soupirai, les marques de griffes ne mentaient pas, c'était bien un loup, moi. Cela semblait affecter le petit humain qui avait terminé son travail, quittant ma salle de bain pour s'asseoir sur mon matelas. Toujours torse nu, je ne rejoignais dans la pièce principale, m'installant à ses côtés. Ma main s'installait sur son genoux alors que je lui offrais un bref sourire. "T'as pas à te sentir désolé pour ça! C'est... c'était un accident!" Je ressentais un léger pincement au cœur de voir ce garçon aussi affecté pour une si petite blessure alors je me voulais réconfortant. Sun Hee changeait de sujet assez rapidement en constatant les cartons. Je haussais les épaules. Je ne pouvais pas lui dire que si je n'avais pas encore déballer mes affaires en cas d'un éventuel départ. C'était louche, très louche. "Plus ou moins, oui." Encore un mensonge. Je me levais, tapant très doucement son genoux avant de me relever. "Tu veux boire un truc? Pour te remercier de m'avoir soigner! J'ai de la bière et du coca au frais. C'est tout ce que je peux t'offrir hélas..." Je lui offrais une moue désolé alors que je partais dans la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Lun 18 Juil - 9:43

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Du sang et de la violence. Tout ce que je détestais. La blessure de Chin semblait superficielle, mais ce n’était pas une raison pour ne pas s’inquiéter. S’il s’était fait attaquer une fois, tout pouvait recommencer. J’allais devoir me renseigner auprès des miens, bien qu’il n’y ait pas de quoi se vanter d’avoir attaqué un humain. C’était plus ou moins interdit. Surtout plus, que moins.
Pour une fois, je ne me rinçais pas l’œil sur son corps à demi nu. Mon esprit était trop occupé pour me replonger dans mes vices. Ma priorité était de nettoyer cette plaie et d’essayer de comprendre. Vu ma carrure, ce n’était sûrement pas moi qui allait le protéger, mais je pouvais tenter de l’aider. Juste un petit peu, histoire de me faire pardonner pour la violence de ceux avec qui je vivais. Il pouvait tout aussi bien s’agir d’un Yazur, mais ils restaient des loups et j’aimais les loups.

Pour une fois, j’étais fier de mes doigts fins qui me permettaient de le soigner. Je me faisais le plus délicat possible pour ne pas le faire souffrir encore plus. Je lui offrais un sourire réconfortant. Ça ne serait sûrement pas très long à cicatriser. C’était un grand garçon, il saurait sûrement gérer la suite, bien que l’état de l’appartement et les cartons plein me fassent légèrement douter sur sa capacité d’organisation. Je me sentais vraiment mal, comme une impression d’avoir été trahi. Je soupirais me rendant enfin compte que je me trouvais dans l’appartement d’un presque inconnu à moitié nu. A cet instant je remarquais enfin les courbes de son corps et ses nombreux tatouages que je trouvais plutôt sexy. Je secouais la tête, ce n’était pas le moment pour ce genre de choses. Je frissonnais en sentant sa main sur mon genoux et faisait de mon mieux pour qu’il ne le remarque pas.

« Un accident ? T’es tombé sur une griffe ? »

Tentative d’humour. C’était gentil de sa part d’essayer de me réconforter de cette façon. J’appréciais. En revanche, j’appréciais beaucoup moins qu’il s’éloigne. La chaleur de son corps était agréable et me faisait me sentir mieux, moins coupable. J’étais vraiment un fou furieux, sans aucune notion du danger. Je n’avais même pas peur de me trouver là. Chin pourrait être un psychopathe prêt à me sauter à la gorge et c’était le dernier de mes soucis.

« Coca s’il te plaît »

J’avais beaucoup trop bu ces dernières semaines, moi qui n’étais pas du tout habitué à l’alcool. Mon estomac ne supportait plus, alors la bière, ce sera pour une prochaine fois. J’ôtais mes baskets pour pouvoir croiser mes jambes sur le matelas. Je n’avais même pas prévenu mes amis que je ne les rejoindrai pas. Je sortais mon téléphone de ma poche pour envoyer un message, c’était la moindre des choses. Tant pis pour la viande caoutchouc et le soda plein d’eau. J’arriverai à m’en remettre.

« Je vais pas trop te déranger, tu devrais te reposer, ça te feras du bien et tu guériras plus vite. »

J’allais boire mon soda et m’éclipser. Je ne voulais pas m’immiscer dans sa vie, alors qu’il devait être épuisé. Je me fichais de ne rien savoir de lui, j’aimais sa présence et c’était suffisant. Je n’avais pas besoin de plus. Ma mère me reprochait de ne pas me méfier assez, de faire trop confiance, mais ce monde était déjà assez pourri pour que je me gâche la vie. Ce n’était pas la première fois que je me trompais sur quelqu’un, ça ne serait pas la dernière et j’étais toujours prêt à prendre le risque. Je ne laissais jamais passer une occasion de tomber sur une personne extraordinaire.

«C’est pas trop chiant d’être seul ? »

Je vivais au milieu d’une meute et dans une maison d’humains. Je n’avais pas vraiment de moment seul et ne supportais d’ailleurs pas la solitude. J’avais besoin d’être entouré, d’entendre du bruit, des disputes, des cris, des rires. Oh il devait sûrement y avoir quelques coups de feu dans son quartier mais ce n’était pas mon bruit favori. Encore quelques minutes à l’observer et j’allais rentrer. Il le fallait.
Made by Neon Demon




WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mar 26 Juil - 1:29

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.
La main sur son genoux, j'échappais un rire nerveux suite à sa blague. Tombé sur une griffe! Ahah! En plus d'être un humain adorable, il était aussi très drôle. "Non! C'est rien de grave, apparemment j'ai des collègues loups garous à mon taf!" Je riais, laissant une impression de rire jaune. "En même temps, vu leur force, j'aurais dû m'en douter!" Je faisais la moue, feintant d'être une personne peu au courant des capacités des lycans. J'étais resté vague sur le sujet de mon travail, ne voulant pas trop en dévoiler ni même m'enfoncer dans mes mensonges. Si par malheur un individu faisant partie d'une meute découvrait ma véritable nature, je devrais partir. Je préférais vivre dans le mensonge plutôt que d'être découvert et peut être avoir deux meutes de loups sur le dos pour quelque raison que ce soit. Vous l'aurez compris, je craignais le contacte avec mes semblables.

Passé ce moment, je me levais pour offrir à boire à mon infirmier, en remerciement. Il acceptait, me dirigeant alors vers la cuisine. C'était le bon moment. Si je voulais le droguer pour le tuer, il me suffisait de verser quelques gouttes de GHB dans son verre. Le verre et les glaçons prêt, la fiole débouchonnée au dessus du verre, je m'arrêtais, hésitant un instant. Sa voix retentit me faisant sursauter. Sun Hee était vraiment un garçon très gentil. Serviable, à l'écoute et surtout très naïf. Je réfléchissais un moment avant de refermer la fiole. Je ne le tuerai pas. Non. J'avais prit une tout autre décision. J'allais utiliser sa naïveté pour en apprendre plus sur sa meute, peut être m'introduire chez eux et enquêter sur cette dernière. C'était plutôt une bonne idée. Si un jour je me retrouvais menacé par l'un des sien, connaitre mon ennemi me serait utile. Je hochais la tête, ma décision étant prise. Sun Hee jouerait un rôle important pour mon approche des iriels. La fiole de GHB rangée, je servais un verre de Coca-Cola, sortant une bouteille de bière du frigo pour la décapsuler avec l'une de mes griffes pour enfin ramener les boissons dans la pièce principale. Je posais le verre sur la table basse, gardant la bière à la main. "Désolé pour l'attente, j'avais perdu mon décapsuleur!" Je lui offrais un grand sourire tout en m'asseyant à ses côtés, tapant nonchalamment ma bière contre son verre pour trinquer. "Santé!" Je bus une gorgée puis je reportais mon attention sur mon invité. "Seul? Je suis rarement seul." Sous entendu qu'il y avait des filles qui défilait dans mon lit ou des amis qui passait à l'improviste. Je laissais son imagination interpréter mes mots. "Tu ne me déranges pas, tu sais." Je lui offrais un nouveau un grand sourire, me rapprochant de lui. Je posais ma bière sur la table, levant ma main droite pour aller pianoter sur sa joue, le regardant de très, très près. "Sun Hee... Parle moi de ta meute. Comment sont ces bêtes avec toi? Ils te traitent bien, mh?" En temps que prédateur, je voulais savoir si j'empiétais sur leur terrain de chasse ou non, utilisant mes charmes pour faire parler mon invité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mar 26 Juil - 10:42

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Les loups avec qui il travaillait devaient faire un peu plus attention ou ils allaient finir par le tuer. D’ailleurs je ne savais pas même dans quoi il bossait. Je savais que j’étais trop curieux, alors je me retenais de lui poser la question. Je me chamaillais quand j’étais gosse avec quelques-uns de mes amis, mais je me faisais toujours rétamer alors j’avais vite arrêté. J’étais le plus fragile, et ils auraient pu me briser les os en un coup de patte. J’avais finalement opté pour les câlins, je profiter de leur fourrure et passait mon temps à trifouiller leurs grandes oreilles. J’avais vraiment de bons souvenirs. Nous avions tous grandi et aujourd’hui mes amis s’étaient plus ou moins éloignés. Nous n’avions pas les mêmes envies, ni le même destin. Ces quelques souvenirs me rendaient nostalgique et me faisait prendre conscience de ma solitude. Il fallait vraiment que je sorte rencontrer des gens.

Je lui offrais un sourire en attrapant le verre qu’il venait de poser sur la table. Je cognais mon verre contre sa bière et avalait une gorgée. Je lâchais un soupire de bien-être. C’était vraiment agréable, et son corps près du bien me rassurait à nouveau. J’avais ce besoin incessant de contact et de toucher les autres. Je baissais la tête, reportant tout mon attention sur ma boisson. Il n’était presque jamais seul. Il en avait de la chance. Il devait sûrement y avoir une ribambelle de nanas qui passaient par là, mais je me demandais comment elle faisait pour accepter son quartier et son appartement un peu rustre. En même temps, elles ne venaient sûrement pas pour aménager.

«Oh, ça doit être sympa alors d’avoir toujours un peu de monde. »

J’étais souvent seul dans la maison, elle était beaucoup trop grande. Il y avait Eun Ji, heureusement qu’elle était là et qu’elle passait un peu de temps avec moi. Sans elle, je serai devenu fou. Je ne comprenais pas pourquoi je devais vivre à part, je ne trouvais pas ça très juste.

Je ne le dérangeais pas ? C’était sûrement de la simple politesse. Et puis je ne pouvais pas m’éterniser. J’étais tellement perdu dans mes pensées que je sursautais en sentant ses doigts sur ma joue et en le voyant si près. Je manquais de renverser mon verre et tendis le bras pour le déposer sur la table. Je sentais le rouge me monter aux joues. Je détestais me sentir aussi mal à l’aise.

« Ma… ma… ma meute. »

Je me mettais à bégayer, c’était nouveau, mais Chin m’impressionnait, presque autant que Keith. Mais Keith était un loup, alors c’était différent. Je réfléchissais à ce que je pouvais bien lui dire, je n’avais pas vraiment le droit de parler de nous.

«Ils sont vraiment gentils avec moi, ils ont toujours pris soin de moi. Je n’aime pas trop le mot bête. Ce sont des êtres différents, puissants, et vraiment beaux tu sais. Pas juste de simples chiens. On se sent bien chez nous. Personne ne se bat, personne ne s’entretue pour prendre la place d’un autre. C’est assez pacifique. Mais il ne faut pas dépasser les limites. Sinon là, ça craint. »

Les iriel étaient peut être sympa mais il ne fallait pas les prendre pour des cons. Ils avaient autant de force que les autres et n’hésitaient pas à s’en servir si besoin. Je n’osais plus bouger, sa proximité me paralysait. Je sentais qu’il était temps de partir, mais mon corps refusait de bouger. Je me raclais la gorge pour me calmer. C’était moi le séducteur normalement, pas l’inverse. Mais son torse nu et on haleine alcoolisée me faisait tourner la tête. Il fallait que je me reprenne. Je me mordillais la lèvre avant d’approcher un peu plus mon visage du sien, nos lèvres se frôlant.

«T’essayes de jouer avec moi la ? C’est pas très gentil. »

Depuis quand est ce que je me laissais impressionner par un humain ? J’étais Sun Hee et charmer était ma seconde nature. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres. J’étais prêt à jouer.

«Je devrais partir avant que tes petites copines arrivent. On joue pas dans la même cours. »

Je me sentais déjà mieux. Je ne voulais pas être celui qui reculait, alors je ne bougeais pas, attendant sa réaction.
Made by Neon Demon




WILD HEART


Dernière édition par Bae Sun Hee le Mar 26 Juil - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mar 26 Juil - 17:29

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.
Oh! Mais c'est qu'il semblait gêné le petit humain! Le rouge lui montait aux joues alors que j'avais arrêté mon visage à quelques centimètre du sien. Je le fixais, caressant doucement sa joue. Brave bête! J'aimais quand les humains rentraient dans mon jeu, me donnant ce que je voulais. Le faire parler était moins difficile que ce que je m'étais imaginé. Même sans user de mes charmes, j'étais certain que j'aurais pu lui délier la langue. Que voulez-vous? C'était ma nature, probablement, de vouloir jouer avec les humains. Ce dernier semblait d'ailleurs beaucoup aimer ceux de son espèce en vu de sa réponse. J'arquais un sourcil. Il les trouvait beau et puissant, ne les considérait pas comme des chiens? Encore heureux qu'un garde manger ne les regardait pas de haut. Certains humains détestait les lycans, les considéraient comme des chiens. Je devais probablement donner l'impression à Sun Hee d'être l'un d'eux. C'était parfait. Ainsi, il ne pourrait jamais soupçonner qu'en réalité, il avait affaire à une des créature qu'il aimait tant.

Mon charme semblait opérer plus que je ne l'aurais imaginé. Le petit naïf se rapprochait, la distance qui nous séparait ne se comptait plus qu'en millimètre. Je lui offrais un sourire taquin, faisant scintiller mes canines à ses réflexions tout en louchant sur ses lèvres. Je murmurais, rapprochant mon buste. "Je n'appartiens à personne." Sous entendu que je n'avais pas de copine. Juste des demoiselles avec qui je m'amusais. Joueur, les provocations du petit humain me donnaient envie de continuer le jeu que je venais de lancer. Ma main continuait de caresser sa joue, dérivant jusqu'à son coup. Mes doigts effleuraient sa peau. Le but? Lui donner quelques frissons. "Si tu veux fuir, je ne te retiens pas." Encore un murmure alors que je bougeai mon visage, utilisant le fait que nos lèvres étaient assez proches pour le frustrer. Mes lèvres frôlaient les siennes alors que je les fuyais pour caresser sa joue avec les miennes, me penchant jusqu'à son oreille. "Alors quitte ton bac à sable, j'vais t'y aider." Encore un murmure, le souffle de ma voix tapant à son oreille alors que j'attrapais son lobe avec mes lèvres pour l'embrasser. Ma main libre venait prendre appuie de l'autre côté du garçon pour l'empêcher de fuir. Il était dans une impasse, mon piège s'était refermé depuis longtemps sur lui et bien que mes plans avaient changé, je n'allais pas me contenter de laisser sa douce odeur embaumer mon appartement sans en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mar 26 Juil - 18:51

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Il jouait avec moi. Bien sûr qu’il le faisait. Tout le monde le faisait. Et j’aimais ça, parce que j’avais l’impression de plaire, d’être un peu à part, unique. Ça me faisait du bien, de me sentir désiré. On m’avait conseillé de faire des rencontres, alors c’était ce que j’allais faire. Pourquoi se priver ? Ce n’était que pour s’amuser non ? J’avais envie de sentir ses lèvres sur les miennes, mais je ne voulais pas faire le premier pas, je n’étais pas prêt à céder. Et s’il se foutait de moi ? Si je l’embrassais et qu’il me recalait ? C’était déjà arrivé et je n’étais plus aussi confiant. Oh putain, son charisme me faisait chavirer et j’avais l’air d’une gamine, les hormones en folie.

« C’est bon à savoir »

Il n’appartenait à personne. Il était le genre de mec à s’envoyer en l’air avec des inconnus. Un de ces mecs que j’avais l’habitude de rencontrer en boite et dont je ne connaissais même pas le nom. J’en avais assez d’être une petite salope qui se faisait sauter dans les toilettes, mais pour lui je pouvais faire l’exception non ? Il était vraiment beau. Je penchais légèrement ma tête pour sentir un peu plus sa main contre ma joue. Une façon de m’amadouer et ça fonctionnait. Des frissons me parcouraient jusqu’à l’échine.
Son murmure me fit sursauter. C’était excitant. Il me provoquait et je fonçais droit dans le mur, sans me poser de question, comme toujours. Je finirai sûrement par le regretter, mais tant pis. Je posais ma main sur sa jambe enfonçant mes doigts dans sa cuisse. Je laissais échapper un gémissement en sentant sa langue contre mon oreille et cette putain de voix sensuel qui me rendait encore plus bête que je ne l’étais. Je me sentais oppressé. Je n’avais pas d’échappatoire et je m’en fichais. Je n’osais plus bouger.

« Et comment tu comptes t’y prendre »

Une lueur de défi traversa mon regard et je ne quittais pas le sien. Il m’envoutait et je n’aimais pas ça. Parce que je savais très bien ce que ça voulait dire. Que j’allais finir par craquer pour lui et que ce n’était pas possible. Et pourtant… pourtant, je ne partais pas. J’aurai pu le repousser et partir en claquant la porte. Mais non, j’attendais plus, toujours plus.

Je poussais son bras, sans violence pour m’assoir sur ses genoux, mes bras autour de son cou. Je posais mon front contre le sien, oubliant complètement sa blessure. Je ne voulais pas lui laisser le contrôle, pas entièrement.

« T’es pas mon genre tu sais ? »

Je souriais gentiment. Je savais que c’était faux et il le savait sûrement aussi. Mais ça ne coûtait rien d’essayer.
Made by Neon Demon




WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mar 26 Juil - 21:22

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.

Dans la tanière du Grand Méchant Loup, l'Agneau se laissait envoûter par ses belles paroles. Il voulait jouer. Je le sentais. Son regard, son sourire et même ses gestes. J'avais lâché le lobe de son oreille lorsque je l'avais entendu gémir. Sa main aventureuse sur ma cuisse m'avait quant à elle donné des frissons. Cet humain était intéressant. Mes sens de lycan étaient en alerte. Son odeur me rendait fou. Il se jetait dans la gueule du loup, heureusement pour lui que j'avais changé d'avis. L'innocent agneau ne me servirait pas de repas, pas tant qu'il ne m'aura pas invité dans la bergerie pour découvrir les secrets des bergers.

Sun Hee sur mes genoux, son front contre le mien, j'échappais un rire nerveux, posant mes mains sur ses hanches. J'étais resté silencieux à ses provocations. Je me contentais de le regarder, mon regard animé par la même lueur de défi que les siens. Je retirai son t-shirt, un sourire joueur pendu à mes lèvres. "Mh. Pas ton genre hein?" Je mordais ma lèvre inférieur en regardant sa peau immaculée. Ce petit jeu était toujours excitant. Il savait probablement que c'était un one shot. Silencieusement, nous nous étions mit d'accord sur la suite des événements. Il m'avait donné le top départ en agissant de la sorte. Je me penchais à son cou pour y poser mes lèvres, fermant les yeux pour dissimuler la lueur rubis qui émanait de ces derniers pour murmurer enfin. "J'suis tellement pas ton genre que tu gémis." Le bout de ma langue venait lécher doucement une petite partie de sa chair, terminant son chemin par un baiser, continuant de murmurer. "J'suis tellement pas ton genre que ta main s'est posé sur ma cuisse." Je m’imprégnais de son odeur humaine, reniflant son cou, caressant sa peau avec la pointe de mon nez. Une fois mes yeux redevenus humain, je les ouvrais pour relever la tête, ricanant. "Comment je compte m'y prendre, hein?" Je le défiais du regard alors que mes mains caressaient son dos, glissant vers le bas pour attraper ses fesses. Je renversais la situation. Je me levais en le soulevant pour le coucher sur le matelas, m'installant à califourchon sur lui. La douceur ce n'était pas vraiment mon truc, pourtant avec lui, je faisais des efforts. Après tout, il fallait prendre soin de ses pions pour obtenir ce que l'on voulait d'eux. Mon visage face au sien, ma main gauche me maintenait à une distance convenable alors que ma droite caresser sa taille, puis son ventre, remontant à ton torse. J'effectuais un premier mouvement de hanche contre lui pour lui donner un aperçu de ce qui pouvait l'attendre par la suite. Je le fixais, droit dans les yeux avant de poser mes lèvres sur les siennes. "Comme ça." Encore un murmure. Je ne l'avais pas lâché de regard pour analyser ses expressions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mar 26 Juil - 22:53

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Il fallait que j’apprenne à contrôler mes pulsions, mais il ne me laissait pas le temps de réfléchir. Je levais les bras machinalement pour l’aider à retirer mon T-shirt. Encore un signe que j’avais un peu trop l’habitude de me déshabiller. Je penchais la tête sur le côté, lui laissant encore plus de peau à dévorer. Ses lèvres me donnaient chaud. Beaucoup trop et j’étais à sa merci. Je fermais les yeux pour profiter de cette sensation. C’était agréable. Je connaissais son nom. C’était tout, mais toujours mieux que d’habitude. J’avais décidé de ne plus m’envoyer en l’air avec n’importe qui, de me lancer dans une vraie relation. Ma bonne résolution avait tenu le coup quelques jours à peine. Et Chin venait de tout foutre en l’air.

« Ma main sur ta cuisse était un accident. Te crois pas trop irrésistible. »

Il l’était. Il l’était parce que je n’étais pas assez fort, parce que je préférais me faire sauter pour ne pas être seul plutôt que d’apprendre à apprivoiser cette solitude. Je lâchais un petit hoquet de surprise lorsqu’il agrippa mes fesses et je m’accrochais à lui pour ne pas m’écraser sur son lit. Je savais que je ne le reverrai plus après ça. Je connaissais la chanson. Je me laissais faire et je culpabilisais de ne pas réussir à arrêter. Un second gémissement m’échappa suite à son coup de bassin. Je grimaçais suite à son léger baiser.

«T’appelles ça embrasser ? »

Je repassais mes bras autour de son cou, l’attirant contre moi avec le peu de force que j’avais. Je plaquais ma bouche contre la sienne avec ferveur et glissait ma langue entre ses lèvres. J’avais besoin de passion, d’ardeur de violence. Je caressais sa langue avec la mienne jusqu’à ce que mon souffle soit saccadé et que je me sépare de lui.

« Je suis pas une de tes petites minettes, j’ai besoin de plus. »

Je posais mes mains sur ses hanches et laissait courir mes doigt sur sa peau nu. Je levais mon bassin sous lui pour lui faire comprendre que j’en avais envie. Je prenais le risque. J’avais déjà le cœur brisé alors je ne risquais plus grand-chose.

«T’inquiète pas pour moi mon grand, je sais comment ça se passe. »

J’étais un peu déçu et un peu triste de me dire que je ne le reverrai pas après ça. Mais je n’étais pas un allumeur qui changeait d’avis à la dernière seconde. Alors il fallait y aller. Je glissais un de mes doigts dans son pantalon pour caresser son bas ventre. Tous ses tatouages me faisaient perdre la tête et je me demandais ce qu’ils signifiaient. J’avais envie de lui. Il savait exactement quoi faire et comment pour me faire tourner la tête. Je lui en voulais pour ça. A cause de lui je redevenais le jouet de service.
Made by Neon Demon




WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mer 27 Juil - 5:51

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.

J'échappais un rire nerveux tout en arquand un sourcil. Sa main sur ma cuisse était un accident... Oui bien sur, j'y croyais dur comme fer. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il l'avait faite glisser vers l'intérieur de ma cuisse, pas accident. C'est bien connu, le jean est une matière textile très glissante. Je faisais une moue peut convaincue et amusé. Je n'avais pas besoin de ça pour me croire irrésistible, toutes celles que j'avais voulu, je les avais baisé au moins une fois. Le loup sans attache que j'étais n'avait pas besoin de plus. Je me contentais de prendre ce que je voulais pour ensuite le jeter, du moins dans la plupart des cas. Là, c'était différent. La partie de jambe en l'air qui s'annonçait avec Sun Hee n'était qu'un bonus. Ce qui m’intéressait chez lui, c'était son appartenance à une meute et une fois qu'il aurait complètement confiance en moi, je pourrai lui soutirer quelques informations et pas simplement des données vagues qu'on lui avait dit d'apprendre par cœur comme la soupe qu'il m'avait servis tout à l'heure sur l'hypothétique pacifisme des Iriels. Mais quelle connerie! Pour être un loup, j'étais bien placé pour savoir que nos instincts animales prenaient souvent le dessus sur notre côté humain. C'était dans notre nature.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Mer 27 Juil - 14:34

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Spoiler:
 
Made by Neon Demon




WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Jeu 28 Juil - 6:24

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Jeu 28 Juil - 9:22

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Spoiler:
 
Made by Neon Demon




WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Jeu 28 Juil - 17:33

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.

Spoiler:
 


Ouf! Le bandage terminé, Sun Hee sortait de la salle de bain. Il semblait pressé de partir. Je fronçais les sourcils. Il devait avoir l'habitude des relations sans lendemain mais j'avais trop besoin de lui pour le laisser filer. J'enfilais mon boxer, me levant du lit pour l'attraper. J'attirais l'humain dans mes bras pour le retenir, me penchant à son cou pour embrasser sa peau. "Tu pars déjà?" Je murmurais. Mon but était de le faire craquer. Il m'avait démontré qu'il n'était pas fan de douceur pourtant je misais sur ce genre d'attention pour l'attirer encore une fois dans mes filets. "T'as même pas fini ton verre..." Encore un murmure. Je remontais son cou jusqu'à son oreille pour lui suçoter le lobe. Il fallait utiliser les grand moyen. Je détestais supplier mais là, c'était un cas de force majeur. Si je voulais des informations sur sa meute, pas question de le traiter comme ces filles. "Reste... S'il te plait..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Jeu 28 Juil - 18:21

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Ça ne servait à rien de rester. Pour quoi faire ? Nous regarder dans le blanc des yeux et s’échanger des petits sourires gêné parce qu’il ne saurait pas comment me demander de partir sans me vexer. J’avais pris l’habitude de partir en premier pour éviter ce genre d’humiliation. Je me sentais déjà assez mal comme ça. Je le connaissais à peine, j’aurai pu prendre le temps d’apprendre à le connaître, mais j’avais encore réfléchis avec mon second cerveau. Mes cheveux me collaient au visage et je n’aimais pas ça. Je me sentais mal à l’aise et le silence ne faisait que renforcer ce sentiment. Je lâchais mon T-shir, surpris de me retrouver dans ses bras. C’était quoi ce délire ? Chin n’avait pas l’air d’être du genre câlin et tendre. Alors qu’est ce qu’il foutait bordel ? Sa voix me fit frissonner.

« Oui je pense que c’est mieux pour nous deux.»

Si je restais j’allais encore finir par m’attacher, à espérer et je finirai en miette et personne pour me ramasser. Pourtant je restais là, contre son corps chaud, parce que je me sentais rassuré. Important. Je laissais échapper un petit rire nerveux. Mon verre ? On s’en foutait royalement de mon verre après ce qui venait de se passer.

«C’est pas grave, tu le finiras pour moi. »

Je penchais la tête en sentant sa langue contre mon oreille et je passais instinctivement mes bras autour de sa taille. Je n’avais pas l’habitude de ce genre de chose, de geste. C’était perturbant, agréable peut-être, mais je ne savais pas comment le prendre. La seule personne à part ma mère à s’intéresser à moi, était Iwan et entre nous les choses n’étaient  au top en ce moment. Je ne comprenais pas pourquoi il voulait que je reste.

«Je comprends pas Chin. T’es pas le genre à t’attacher ou à avoir besoin de tendresse. Pourquoi tu veux que je reste ? »

Je me détachais de lui à contrecœur et lui montrait le suçon qu’il m’avait fait, relevant légèrement mes cheveux.

« Et ça, il faut pas le faire. »

Je ne lui appartenais, il ne m’appartenait pas, il n’y avait aucun territoire à marquer. Il avait pourtant été le seul que j’avais laissé faire, mais il ne m’avait pas vraiment laissé le choix. Je me baissais pour récupérer mon T-shirt et l’enfiler.

« Tu sais que c’est pas une bonne idée. »

On ne me demandait jamais de rester. Alors que Chin le fasse me touchait, un peu trop sûrement et c’était ce qui commençait à me faire peur avec mon cœur d’artichaut et ma capacité à craquer pour les pires mecs. Je le regardais en me mordillant la lèvre. Il me plaisait vraiment.  
Made by Neon Demon




WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Jeu 28 Juil - 22:35

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.

Pas si naïf que ça la bête. Je fronçais les sourcils, n'aimant pas que l'on me résiste. Ses bras autour de moi semblaient pourtant m'indiquer qu'il ne voulait pas partir alors pourquoi me rejetait-il? Je le regardais enfiler son t-shirt, soupirant. Il devait avoir l'habitude des one shot, d'être utilisé pour être jeté par la suite. Pour ma part, je n'avais pas encore exploité toutes ses capacités. Il n'était donc pas encore arrivé, le moment où je devrais le jeter comme tous les autres avaient fait avant moi. Pour le garder dans mes filets, il fallait que je sois plus convainquant. Sun Hee avait raison, je n'étais pas le genre à m'attacher facilement, pas du tout même. Je n'avais jamais été amoureux et je ne le serai probablement jamais. Je baissais la tête, soupirant une nouvelle fois. Pour toucher Sun Hee, il fallait que j'y mette plus de conviction, que je sois un minimum honnête avec lui. Ce n'est pas parce que je comptais l'utiliser que je n'appréciais pas certains traits de son caractère. Avant même que je puisse lui répondre, il attirait mon attention sur son cou. Là où je l'avais marqué. J'arquais un sourcil. Et moi qui pensait qu'il s'accrocherait avec juste un suçon, je l'avais sous-estimé. Même mes mots ne semblaient pas le toucher. J'enfilais mon jeans, sortant de ma poche un paquet de cigarette écrasé. Je me servais, portant la cigarette tordue à mes lèvres tout en examinant mon interlocuteur. Le briquet en main, j'arquais une nouvelle fois un sourcil. C'est qu'il me bouffait des yeux. "J'vais être honnête avec toi." Je m'asseyais sur mon lit, un sourire en coin tout en crachant la fumée de ma clope. "Tu m'plaits. T'es un mec bien, gentil, sexuellement parlant j'dois t'avouer qu'j'ai bien prit mon pied. Bref. J'ai envie de t'connaitre mieux." Reprenant ma cigarette en bouche, je tenais son regard. Peut être qu'ainsi, il allait s'accrocher. Peut être. La clope entre les doigts, je levais la main pour désigner son cou. S'il était comme toutes les minettes qui avaient visité cet appart, à craquer sur les bads boy, mon charme fonctionnerait peut être une nouvelle fois. "Et ça, c'est parce que j'aime pas qu'on touche à mes affaires." Je venais explicitement de lui faire comprendre que je le considérai comme acquis. Peut être que ce tour allait le décider à s'accrocher, celui d'avoir le sentiment d'être désiré.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Ven 29 Juil - 8:22

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Je ne savais plus quoi faire. Rester ou partir. La meilleure option était de rentrer chez moi ou d’aller retrouver mes amis au fastfood. Douter était déjà mauvais. J’étais nul en relation et j’avais toujours tendance à me fourrer dans des situations ou je finissais toujours blessé. A croire que j’aimais ça. Je le suivais du regard, gardant mes distances et fixais sa cigarette. Si je sentais la clope en rentrant, j’étais mort. J’attendais. Quoi ? Je ne savais pas, je ne comprenais pourquoi je n’étais toujours pas dehors. Je croisais les bras pour l’écouter. Honnête ? Parce qu’il ne l’avait pas été jusque-là ? Je détestais que l’on me mente, alors il allait peut être m’aider à m’en aller.

Franchement j’avais envie de le croire, ça ferait du bien à mon égo. A la base, je n’étais pas venu ici pour me faire sauter, mais pour l’aider. Et comme toujours les choses avaient dérapées. En tant qu’infirmier je n’étais pas hyper doué, mais c’était une façon de faire oublier la douleur à mes patients non ? Je me massais la nuque, ne sachant pas si je devais lui faire confiance. Après tout, je ne savais rien de lui et c’était d’ailleurs pour cette raison que je ne revoyais jamais la plupart de mes amants.

«C’est l’inverse normalement. On apprend à se connaître et ensuite on baise. »

C’était conventionnel et je ne l’étais pas du tout. Mais s’il voulait vraiment me connaître, il aurait mieux fait de le faire avant. Je passais mes doigts sur le suçon lorsqu’il le pointa du doigt. Je n’aimais vraiment pas ça. Je le fixais, les yeux ronds, n’étant pas sûrs d’avoir bien entendu. Il devait se foutre de moi. Mais vu son air sérieux et déterminé, il n’était pas du genre à faire des blagues. On me prenait déjà assez pour un jouet.

«Tes affaires ? Ecoutes moi bien mon grand. Premièrement je ne suis pas une chose et deuxièmement je ne suis pas à toi. Tu te prends pour qui ? T’as peut être l’habitude que tes petites copines adorent être comparé à des objets et qu’elles pensent être à toi, mais grande nouvelle, je ne suis pas comme ça. On a passé du bon temps c’était bien. Point. Je suis pas ton jouet que tu peux appeler quand tu t’ennuies ou parce que t’as pas réussi à trouver une nana à ton goût pour la soirée.»

Je ne me lançais pas dans ce genre de relation. Parce que même si on se disait que c’était que du sexe, je finirai toujours par m’attacher. Et ce type était mauvais pour moi. Je le savais. Je m’approchais de la table et saisissait mon verre pour le descendre d’une traite et le reposer violemment. Je lui en voulais de m’avoir parlé comme ça.

« J’ai fini mon verre. Je peux y aller. »

Je le fixais, une lueur de fureur dans le regard. Je voulais l’observer encore quelques secondes si c’était la dernière fois que je le voyais.
Made by Neon Demon




WILD HEART


Dernière édition par Bae Sun Hee le Dim 7 Aoû - 2:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Chin Hwa
LOUP SOLITAIRE
PROFIL

get to know me
09/07/2016
74
15
Im Keith
28
23/10/1989
ryu seong min (c jamm)



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t124-kim-chin-hwa-c-est-dans-la-nuit-que-japparais

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Ven 29 Juil - 16:48

ft.
BAE Sun Hee
« à point ou saignant »
Le gros mangeur qui désire un steak saignant le commande bleu, peut-être pour oublier sa vraie couleur de sang.


Et moi qui pensais qu'il allait tomber dans mes bras, comme ça. Au contraire, je l'avais énervé. Tout ça pour un suçon? Je fronçais les sourcils, le regardant vider son verre. Il avait l'habitude d'être traiter comme un objet pourtant. Il vivait avec des loups! Et vu ses performances sexuelles et sa résistance à mes coups de bassin, j'avais la preuve qu'il n'était qu'un jouet pour eux, ou d'autres. Qui sait. Pourtant, j'avais été honnête avec lui. Peut être que ça serait la seule fois où je me permettrai de lui parler honnêtement tout en lui disant des trucs sympas. Comme le fait qu'il était gentil, que c'était quelqu'un de bien. Ça, je le pensais. Il me l'avait prouvé et c'était pour cette raison au début que j'étais retissant à l'idée de le manger.

Je me levais brusquement de mon lit lorsqu'il posait sans douceur le verre vide sur ma table basse alors que je cendrais ma cigarette sur le sol. "A en croire ce que j'ai vu tout à l'heure, c'était plutôt le cas, non?" Je parlais du fait qu'il était un jouet, bien évidemment. Je lui offrais un sourire sournois. Il ne fallait pas être trop méchant avec lui, le but n'était pas de le blesser complètement mais qu'il me mange dans la main. "Pour moi t'étais p't être une distraction, mais à la base, j'pensais pas qu'ça finirait comme ça. T'es pas non plus un plan B pour une raison quelconque." Je soupirai. C'était difficile de courir après quelqu'un. A ce moment, je comprenais ce que certaines des filles que j'avais jeté ressentaient. Ma cigarette jeté, je m'avançais vers lui pour lui attraper le poignet, glissant une main dans sa poche pour attraper son téléphone. Superbe démonstration d'un probable passé de pickpocket. Je le déverrouillais pour y entrer mon numéro, lui tendant une fois ce dernier enregistré. "Le jour où tu t'ennuieras, que les filles ou les mecs de ta soirée ne seront pas à ton goût, appel moi. J'attendrai."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bae Sun Hee
HUMAIN
PROFIL

get to know me
03/07/2016
76
39
24
03/09/1993
Go Sang Gil



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t42-bae-sun-hee-my-heart-beats-to-the-sound-of-silence#100

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   Dim 7 Aoû - 2:14

A point ou saignant ?
Chin Hwa & Sun Hee
Tu crois connaitre la vie. Tu es au bord des choses et tu la regardes passer, mais tu ne la vis pas.Pas vraiment. Tu es juste un touriste. Un fantôme.Puis tu la vois. Tu la vois vraiment.Ça rentre dans ta peau et vit en toi, et tu ne peux pas t'échapper

Sa façon de faire l’amour correspondait à sa façon d’être, brutale. Il manquait vraiment de tact et il n’était vraiment pas doué pour essayer de garder les gens près de lui. Si je m’écoutais je lui enverrais mon poing dans la figure mais la raison prenait le dessus, je ne faisais pas le poids face à Chin. Je me ferai rétamer en quelques secondes et il m’avait déjà assez humilié. Je soupirais, lassé par ce comportement. C’était un peu de ma faute s’il me voyait comme un objet, mais c’était bien la dernière fois. Il était vraiment temps de partir.

« Le jouet se casse »

Ça ne servait à rien de discuter, tout avait été dit. Je n’avais plus envie de l’entendre déblatérer toutes ses conneries de beau parleur à deux balles. Je tentais de récupérer mon poignet mais sans grand succès. Je haussais un sourcil. En plus d’être un gros con c’était un voleur. Je récupérais mon portable d’un geste sec en lui lançant un regard noir. Je ne voulais pas de son numéro, pas après ce qu’il venait de se passer. Je ne prévoyais pas de retomber dans ses filets. Je secouais la tête en souriant légèrement.

« Tu peux attendre longtemps ! »

Déjà je n’aimais pas les filles et grâce à lui j’allais prendre un peu de recul. Je m’étais assez amusé et ridiculisé. Il me fallait enfin une vraie relation. Je lui tournais le dos, sans trop de regret et ouvrais la porte avant de tourner la tête vers lui.

«Si tu me veux, va falloir me courir après mon grand. »

Les conditions étaient posées. Je ne ferai pas le premier pas, même si j’en aurai sûrement envie à un moment où je me sentirai trop seul. Il était prévenu. Ce n’était pas à moi de faire des efforts, pas cette fois. Alors s’il voulait vraiment me revoir, il ferait le nécessaire et sinon tant pis. Je ne m’attendais plus à grand-chose venant de sa part. Je levais la main en signe d’au revoir avant de claquer gentiment la porte.  J’étais encore en colère et ce suçon me rendait dingue. J’allais passer la nuit dehors pour que personne ne le remarque ce soir. Merci Chin. Merci pour tout ce bordel !
Made by Neon Demon




WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

PROFIL

get to know me
◆ ◆

MessageSujet: Re: [+18] A point ou saignant [Chin Hwa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[+18] A point ou saignant [Chin Hwa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: RPs terminés-