AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 We shouldn't try to fight. [Pv Keith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Choi Yun Kim
Δ DELTA
PROFIL

get to know me
04/07/2016
33
4
Nam Hee Jun
22
13/05/1995
Zico Block B



Madness is a thnig you can't control. You love, you hate but there is the voices in my head. They don't want to let me go. Will you fear me or see my true-self?


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: We shouldn't try to fight. [Pv Keith]   Lun 4 Juil - 11:27

Chasser, chasser, chasser... 1, 2, 3, nous irons au bois. Oui, oui, ils allaient chasser. Qui l'aurait cru. Pas eux à vrai dire... mais son aîné avait décidé qu'il fallait qu'il fasse quelque chose. Alors, il l'avait foutu à la chasse. C'est vrai que c'était cool, même pas besoin de faire le coq au vin puisqu'il allait donner le goût de l'alcool à la viande avec sa salive. Que voulez-vous. Ils étaient entrain de descendre vers le terrain de chasse. Rache se réjouissait à l'avance d'avoir un peu d'exercice, Daniel aussi. Pour une fois que ces deux là étaient d'accord, c'était Yun  Kim qui en avait assez. Il ne se sentait pas de chasser. Et si il était plus clean que lors d'autres moments de ça vie, ce n'était quand même pas ça. Aller, c'est partit, joue mon loup, joue. Tu verras bien ce que ça vaux. Un petit fou au milieu de la verdure, la chance qu'il ne se mette pas à fumer et foute le feu au terrain de chasse. Il en serait capable le con. Il voulait que les voix dans sa tête arrêtent de piailler d'excitation. Lui, il avait du se lever tôt, et concrètement, vu qu'il avait pratiquement pas dormi, il était pas d'humeur à être sympa. En même temps quand son frère c'était invité dans sa chambre pour le tirer du lit, il avait pas pu dire non. Sa couette avait volé au travers de la pièce et lui s'était retrouvé sur le plancher. Quand l'autre avait vu que cela ne changeait rien, il était allé le foutre tout habillé sous la douche. Enfin, tout habillé, cela se limitait à un boxer. Il secoua la tête pour faire voler des gouttelettes de ses cheveux qui venaient se poser sur son visage. C'était désagréable comme réveil et il n'avait pas pu reprendre d'alcool ou de trucs pour que son esprit devienne plus flou. Et il sentait que les effets de ce qu'il avait prit hier commençaient à s'évaporer. Il le sentait à l'arrière de son crâne, sentait la bousculade qui commençait à prendre de l'ampleur. Encore un peu de patience murmuraient-elles, ces voix, encore un peu et on pourra sortir. Lui ne voulait pas mais, il n'avait pas vraiment le choix. Son contrôle était très limité, très très limité. Il ne fallait mieux pas se laisser emmener par lui lorsque les autres tenaient la barre. C'était difficile de le voir mais, on y peut rien. Alors qu'il allait commencer à chasser, tout d'un coup, un papillon passa devant ses yeux. Oh, c'est beau, il le regarde voleter, il le suit du regard, a envie de continuer à le suivre. "Putain on doit chasser mon gars, chasser!" hurle Rache mais, il est trop tard, Yun Kim est partit.

-"Oui, oui, oui on verra ça plus tard mon gars. C'est plus drôle!"

En même temps, un papillon, c'était pas nécessairement facile de courir après, de le suivre. Pas comme si il volait droit ou à une vitesse particulière. C'était un hasard pur et simple, complètement inopiné. Il y avait dans cette fascination subite pour l'insecte sans doute le pouvoir d'une autre voix, plus féminine, plus innocente et angélique. Une de ces voix que l'alcool et les drogues réussissaient en général à écraser. Yun Kim ne s'en rendait pas compte, il n'avait pas l'habitude de cela. Alors, il continuait à suivre, à s'envoler comme un enfant au travers du terrain de chasse, au travers des bois qui se refermaient peu à peu autour de sa silhouette. Mieux valait ne pas tenter de le détourner de son objectif, on était incapable de prédire sa réaction. Serait-il bon, doux, gentil ou non? Deviendrait-il encore plus violent? Personne ne savait, dans la meute, personne ne se sentait d'essayer pour voir. On savait que c'était chercher les ennuis avec un bêta et tout simplement avec quelqu'un d'instable. Mais, il ne sentait pas l'odeur, l'odeur du loup qui chasse, qui fait son boulot. L'odeur de l'autre meute. Il était trop absorbé dans sa course-poursuite pour se rendre compte.

-"Un, deux, trois, nous irons aux bois, quatre, cinq, six cueillir des génisses."

N'importe quoi hurlaient Daniel et Rache mais, qui était là, qui avait le contrôle? Yun Kim ou un autre, on en sait rien. Quelle était la frontière entre lui et les autres, il ne le savait pas lui-même. Il se laissait porter par l'instinct, par l'instant. C'est tout ce qu'il avait pour lui. C'est tout.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Keith
β BETA
PROFIL

get to know me
02/07/2016
207
97
23
09/04/1994
Jooheon

Plus qu'une passion, un mode de vie... manger.

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: We shouldn't try to fight. [Pv Keith]   Lun 4 Juil - 14:17

La nature a un côté excitant. Elle regorge d'odeur plus alléchantes les unes que les autres. Les animaux qui peuplent les bois me donnent l'eau à la bouche. Le bruit du vent qui fait bouger les feuilles des arbres sonne à mes oreilles comme une mélodieuse symphonie. Mes pieds nus s'enfonçant dans la terre me donne l'impression de ne faire qu'un avec ce monde que les hommes s'amusent à détruire. Non, je ne suis pas un de ces connard de hippie humain qui fume de l'herbe pour pouvoir philosopher sur tout et n'importe quoi. Je suis un loup, une bête. Je fais partie de la forêt, je l'aime. Je suis debout, à côté de mes pompes. Mes orteils s'enfoncent dans la terre, j'écarte les bras, lève la tête. Les quelques rayons de soleil qui se faufilent entre le feuillage des arbres viennent heurter mon visage. Je ferme les yeux, prenant une profonde inspiration. J'aime les jours de repos. Je n'ai pas à chasser, juste profiter de ce que la nature m'offre. Je me suis éloigné du territoire yazur. Ici, je peux m'abandonner, pas de pression, rien. Juste la nature et moi. Nous sommes en parfaite harmonie.

Je souris. Ce calme reposant me rend de bonne humeur. J'aime ma condition. Soudain, une odeur inconnue me chatouille les narines. J'ouvre les yeux, baissant la tête. Cela n'a pas duré. Il y a quelque chose qui vient perturber ma communion. Je grogne, assez désappointé je dois l'avouer. Quoi que ce soit, je vais faire payer à cet odeur de s’immiscer dans mon nez. Elle n'est pas humaine, non, elle n'est pas aussi désagréable à mes narines. Elle m'est juste étrangère. Ce n'est pas une odeur de yazur, peut être un ou plusieurs iriels. Je grogne à nouveau, me baissant pour mettre mes chaussures. Quoi ou qui que ce soit, il va payer son intrusion. Ce terrain est neutre, il n'appartient pas au mien pourtant j'ai du mal avec cette idée de partage. Comme si une cohabitation était possible. Chasser la bête devient alors mon nouvel objectif de la journée. Si c'est un iriel, ce ne sera pas difficile, peureux comme ils sont. Je n'ai pas eu l'occasion d'en côtoyer mais à ce que l'on m'a dit, ils ont oublié leur nature. Ils paraîtraient qu'ils veulent ressembler aux humains. Quelle idée! Ils doivent avoir un sérieux problème au cerveau pour penser cela. Qu'est-ce qui les attire chez les humains? J'avoue qu'ils font de la bonne nourriture, mais ce n'est pas assez à mes yeux pour vouloir faire partie de leur monde.

Je renifle, m'avance. Je cherche ce ou ces perturbateurs. Je pourrais être sur mes gardes, mais en vu de cette odeur, je ne pense pas que je dois prendre la menace au sérieux, alors comme un simple randonneur, j'avance. Je ne me cache pas, pas besoin. Plus l'odeur devient forte et plus je m'irrite. Elle a le don de m'énerver. Pourquoi? Peut être parce que je déteste ne pas visualiser ce que je sens. Cela pourrait passer pour de la curiosité mais mon côté sauvage est bien trop présent. Plus j'avance, plus cette agressivité qui bouillonne en moi monte. J'ai presque envie de marquer mon territoire. Soudain, je m'arrête. Je ferme les yeux. Elle est partout, ça se rapproche. J'ai à peine le temps d'ouvrir les yeux que je sens quelque chose ou plutôt quelqu'un me percuter. "Tu peux pas faire attention!" Que je grogne, fixant l'étranger, mes yeux jaunes, mes crocs sortant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Yun Kim
Δ DELTA
PROFIL

get to know me
04/07/2016
33
4
Nam Hee Jun
22
13/05/1995
Zico Block B



Madness is a thnig you can't control. You love, you hate but there is the voices in my head. They don't want to let me go. Will you fear me or see my true-self?


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: We shouldn't try to fight. [Pv Keith]   Lun 4 Juil - 14:19

C'était beau un papillon. Beau comme tout. Le mouvement des ailes donnait une impression kaléidoscopique qui l'hypnotisait totalement. Pourtant, il n'avait pas fumer grand chose ce matin. Quoi que c'était peut-être ça le soucis. Le papillon était franchement une créature fascinante. Elle réussissait à capturer son esprit d'une manière peu conventionnelle, à la fois inquiétante et presque innocente. Si Rache lui murmurait de se demander quel goût cela pouvait avoir, c'était comme si ça voix était étouffé sous sa curiosité. Le rare touché d'innocence qui naissait dans son regard, la rare sensation d'incrédulité et de joie naturelle qui venait percer dans son sourire. C'était une vision presque incroyable lorsqu'on le connaissait bien. Ho Joo aurait très certainement eut un moment d'incompréhension. Mais, il était à des lieux de penser à lui ou de penser à quiconque, seul comptait la magnifique créature dont la grâce l'hypnotisait. Il ne se rendait pas compte qu'il avait complètement oublier la raison pour laquelle il était ici. Il fallait franchement qu'il parte accompagner s'il voulait réussir sa mission. Sinon, il finissait toujours par dévier. Exactement comme en cet instant. Il était tellement absorbé qu'il ne s'était pas rendu compte que l'odeur d'un autre, l'odeur d'une autre meute se dirigeait vers lui. Ce n'était pas que son odorat était mauvais, c'était simplement que son cerveau refusait d'analyser cette information, refusait de se déconcentrer de la première chose qui l'avait capturer dans ses filets. Que voulez-vous... Son fonctionnement était franchement déconcertant. Sa sœur aurait de quoi se moquer de lui pendant des mois avec cette réaction, si elle y avait assisté. Heureusement, ce n'était pas le cas. Il fallut qu'il rentre en collision avec quelque chose, ou plutôt quelqu'un, pour qu'enfin il se libère de cette prison de couleurs et de mouvements. Et puis c'était mastoc ce truc qui venait de le percuter. Il ne pouvait pas faire attention. L'autre semblait d'ailleurs du même avis. Surtout vu ses yeux et ses crocs. Si Yun Kim avait été quelqu'un de logique, il aurait perçut le danger, compris que cette rencontre avait peu de chance de bien finir. Mais, il s'en fichait. Le danger, c'était toujours quelque chose qu'il ne sentait pas, quelque chose à quoi il finissait par se confronter sans même s'en rendre compte. Relevant les yeux à la recherche du papillon, une petite moue s'afficha sur son visage.

-"Il essttt oooooùù? Je le trouve plus, je l'ai perdu..."

Il était triste, vraiment triste. C'était franchement nul de l'avoir perdu. Mais, un autre papillon, plus féroce et plus dangereux, un papilloup. Drôle de nom mais, en voyant cette face distordue par la colère c'est tout ce à quoi il arrivait à penser. Le seul nom ridicule ou peut-être pas. Peut-être que c'était une réalité qu'il n'avait pas encore saisit et qu'il saisirait bientôt. Daniel revint subitement sur le devant de la scène. "Danger Yun Kim, Danger! Éloigne toi." Et il s'écarte de quelques pas, fait face à son adversaire. Subitement, c'est comme si ses neurones se reconnectaient, un subit choc électrique qui traverse presque tout son corps et lui rappelle que les meutes ne sont pas vraiment dans la meilleure des ententes. Et que ce dernier semblait être prêt à lui chercher des noises. Il penche la tête sur le côté, essaye de contenir ses instincts défensifs et offensifs de loups, ses accès de violences naturels. Ne pas attaquer le premier, jamais. Il devait pouvoir répondre à son Alpha si besoin était. Il n'avait pas initié le combat. C'était Daniel qui lui soufflait cet once de bon sens, tirant Rache et tout ces autres violent vers l'arrière. Ils n'attendaient qu'un petit déclencheur pour venir sur le devant de la scène. Pour arrêter le bon sens et ne plus être que pulsions sanguinaires et mortelles.

-"Désollééé, je vous avais pas vu, pas sentit. Vous êtes sur vous étiez là et pas ailleurs?"

Oui, je vous promet que dans sa tête cette phrase avait une logique. Une logique que lui-même avait du mal à saisir et qui m'échappe complètement, m'empêchant de vous l'expliquer mais, je vous promet que tout cela était censé. Censé à la manière d'un fou. Il ne voulait pas nécessairement le provoquer, il avait juste cette vague impression que tout cela n'avait rien à voir. Que tout cela n'était pas vraiment là.

-"Vous êtes qui? Je vous connais?"

Parfois, il oubliait les gens. Ou les voix ne se souvenaient plus d'eux et lui non plus. C'était là la complexité de sa vie. Et pourtant il ne souffrait pas d’Alzheimer. Pas du tout. A chacun ses problèmes bien entendu.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Keith
β BETA
PROFIL

get to know me
02/07/2016
207
97
23
09/04/1994
Jooheon

Plus qu'une passion, un mode de vie... manger.

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: We shouldn't try to fight. [Pv Keith]   Lun 4 Juil - 15:23

L'étranger à l'air complètement ailleurs. Je le regarde de haut en bas avec mépris. Lui, il n'est pas humain. Lui, il n'est pas non plus Yazur. Par déduction logique, j'en conviens qu'il fait parti des Iriels. Mon mépris ne fait que grandir et lorsqu'il ouvre la bouche, je ne peux pas m'empêcher de le considérer comme idiot, voir fou. De quoi il parle? Je n'ai rien vu. Mes sourcils froncés, mon visage transformé, je dois lui faire peur. Mon regard se porte sur ses pieds. Il recule, sage décision. Puis il ouvre encore la bouche, ce qui a le don de m'irriter davantage. Mais qu'est-ce qu'il me raconte là? Il est fou ce type. Absurde. Ça me met en rogne. Nous ne sommes pas sur un territoire Yazur et pourtant, savoir qu'un intrus, qu'un iriel se trouve en face de moi, que nous partageons le même air, le même espace, je n'arrive pas à l'accepter. La preuve, sans réfléchir, je lui attrape le col de son t-shirt pour le plaque contre un arbre. Un sourire narquois né sur mes lèvres. "La seule chose que je sais c'est que toi, tu ne devrais pas être là alors dégage avec mon poings me démange trop et qu'il atterrisse dans ta gueule." Des menaces? Mais quelle idée! Non, je suis un loup pacifiste moi. Je ne violenterai jamais mon prochain. Je blague. Evidemment que je vais lui refaire son portait à cette crevette. Je vais lui faire passer l'envie de se promener dans les bois à chercher on ne sait quoi, chasser si ça se trouve. Je déteste partager mes jouets et encore moins lorsqu'il s'agit d'un terrain remplis de nourriture potentiel. A la limite un Yazur, ça ne me dérange pas, mais un lâche d'iriel pas foutu d'alligner trois mots cohérent, oui ça a le don de m'énerver. Je le lâche, près à l'attaquer. Mes griffes sont sorties et le premier coup se fait. Violent. Il n'a pas été assez rapide. Il n'est pas parti en courant comme je l'espérai. Pourtant les iriels ne sont-ils pas tous des lâches? Je recule d'un pas, j'attends qu'il réagisse pour peut être enchaîner avec un second coup ou le voir fuir comme tous les siens. Le sourire malveillant qui se lit sur mon visage en dit long sur mes intentions mais s'il fuit, je ne le rattraperai pas, non, j'en rirais parce que ce que l'on m'a dit sur ces loups s'avérera être vrai.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Yun Kim
Δ DELTA
PROFIL

get to know me
04/07/2016
33
4
Nam Hee Jun
22
13/05/1995
Zico Block B



Madness is a thnig you can't control. You love, you hate but there is the voices in my head. They don't want to let me go. Will you fear me or see my true-self?


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: We shouldn't try to fight. [Pv Keith]   Lun 4 Juil - 15:38

Sortir de ses gonds. C'est la meilleure manière de décrire un Yun Kim qui perd les pédales. Cela ne lui arrive pas souvent, cela est presque un phénomène rare mais, il en vaux le détour. Le jeune homme est un loup qui se réveille le moment venu. Parfois doux comme un agneau, parfois aussi stone que c'est possible d'imagine, il faut avant tout apprendre à voir ce qu'il est. Mais, s'il y a bien une chose qu'il n'est pas, c'est lâche. Enfin, ce n'est pas qu'il n'en ait pas envie, c'est juste que Rache et quelques autres ne lui permettraient pas d'être lâche. Est-ce que le jeune homme c'est déjà battu en étant lui-même? Rien de moins sur, il ne sait pas, ne se souvient pas exactement. Après, tout, il est conscient lorsque les autres prennent le dessus, il voit, sent et entend tout ce qui se passe autour de lui. Et s'en prendre à lui alors qu'il est en pleine perte d'identité et de contrôle c'est vouloir signer un contrat avec la mort. Parce qu'une fois que Rache prend le contrôle et se lâche, c'est comme si plus rien ne l'arrêtait. L'inconnu en face de lui ne pouvait pas le savoir mais, il n'allait pas tarder à le découvrir. Yazur, Iriel, Humain ou Loup, cela n'avait pas d'importance tant qu'il y avait quelque chose à taper, quelque chose à réduire en miette, à détruire. Peu de logique, esprit embrouillé, rien ne comptait d'autres que ce poing qui venait d’atterrir dans son visage. Et un Rache qui hurle, qui prend le dessus. Le mélange des genres aurait pu faire comique si en regardant le visage de l'idiot qui venait le provoquer, le défi n'était pas devenu tentant. On agresse pas un inconnu, dans les bois, au hasard. Et il n'y a plus de limites, Yun Kim qui lâche prise, Rache ou un autre qui arrive et ses crocs et ses griffes qui ressortent subitement sous le coup de la colère. Il se jette sur l'autre, le plaque sur le sol en essayant de le mordre à la carotide. Mais, l'excitation du loup qui a enfin trouver sa proie lui fait rater son coup. Un de plus, un de mois, est-ce une biche qu'il chasse ou quelque chose de plus féroce. "Du sang, il faut du sang, de la chair." hurlent les voix dans sa tête et Yun Kim est d'accord, il a laissé la place aux plus violentes de ses pulsions, celles qu'en temps normal l'alcool et la drogue suffisent à réprimer, à cacher à la face du monde. Ce qui lui permet en général de vivre en société. En général et à sa manière. Il veut le manger, le dévorer, et rien de sensuel là-dedans, simplement la littérarité sauvage d'un esprit défaillant. Mais seul quelques gouttes de sangs viennent rassasier sa fin pour l'instant, le sien ou bien celui de l'autre, il ne savait pas mais tant pis. Il roula sur le sol, se remettant dans une étrange position de chasse ou de combat. Il fixait l'autre de la manière la plus crue qui soit. Ce n'était qu'un tas de viande comme un autre, un tas de viande un peu plus difficile à chasser que d'habitude mais rien de plus.

-"Je vais te bouffer pauvre con!"

Voix rauque, qui vient du fin fond de sa poitrine, grognement plurivocal qui se prolonge dans son crâne. "Éviscère, égorge, carnage et mort.", il n'y a plus l'innocence du chasseur de papillon. Seulement la haine, l'envie et l'adrénaline qui s'emparait de ses muscles. Depuis combien de temps n'avaient-ils pas vécut quelque chose d'aussi excitant, d'aussi... vivant. C'était donc là que résidait cette force insoupçonnée, là que sa folie apprenait à être utile. La survie était l'instinct le plus primaire qu'il soit, le plus fort. Et Yun  Kim ne faisait pas exception à cette loi animale. Personne n'était au dessus de ce genre de choses chez les créatures lupines. Il n'y avait pas plus à discuter, pas plus à chercher. C'était tout ce qu'il fallait chercher dans son regard. Le plaisir du combat, l'adrénaline du danger, la volonté de survivre et la vengeance d'une aggression gratuite. Oh, il avait l'habitude des insultes, des coups bas et des choses peu conventionnelles, dans sa meute on ne se faisait pas prier pour lui faire les plus sales coups. Mais, jamais ou presque jamais on ne s'en prenait à lui physiquement. Premièrement à cause de son frère aîné, deuxièmement parce que les rares fois où cela était arrivé, ses adversaires avaient finit dans un sale état. Il avait fallut aller le chercher, l'arrêter pour éviter que cela ne se termine en meurtre pur et simple. Mais, là, en pleine forêt, seul avec l'ennemi, jusqu'où pourrait-il aller?


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Keith
β BETA
PROFIL

get to know me
02/07/2016
207
97
23
09/04/1994
Jooheon

Plus qu'une passion, un mode de vie... manger.

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: We shouldn't try to fight. [Pv Keith]   Sam 9 Juil - 4:38

Je souriais, fier de mon coup. Jubilant à l'idée qu'un Iriel puissé détaler comme un lapin face à moi. C'était mon côté enfantin qui ressortait. L'idée de pouvoir me venter auprès des autres membres de la meute. Une excuse supplémentaire pour faire le beau devant les louves, que les enfants me regardent tel un héros. Im Keith, celui qui faisait fuir les Iriels comme les lâches qu'ils étaient. Je bombais le torse en me reculant. Ma langue venait caresser mes canines qui sortaient. Vas y mon lapin, fuis. Mais le lapin ne fuit pas. Ô non! Le lapin attaque. Et il sait attaquer le bougre! Il se jetais sur moi, me faisant tomber. Je me débattais comme je le pouvais. Il était fou ce type?! C'était vraiment un Iriel? Un Iriel, ça ressemble vraiment à ça? Mais, ce type, il n'y avait pas deux minutes, il n'était pas comme ça! Je ne comprenais pas ce qu'il se passait, tout ce que je savais c'était que je me faisais attaquer par une sorte de chien enragé. Je me débattais comme je pouvais jusqu'à ce qu'il me... morde? Ce taré m'avait vraiment mordu là?! Mes griffes sorties, j'agrippais ses épaules, plantant mes ongles surnaturels dans sa peau alors qu'il hurlait qu'il allait me bouffer. Je lui envoyais un coup viscéral pour l'éjecter, me libérant alors de son emprise.

C'était la gorge ensanglanté que je me redressais, ma main cachant un plaie. Mon cœur s'emballait, je sentais en moi l'excitation -comme avant chaque combat- monter. Ô que j'aimais ça! Je souriais en regardant mon agresseur. "Dans tes rêves mon lapin!" Je grognais, me reculant pour prendre de la distance en attendant que ma blessure cicatrise un minimum. La bête face à moi n'avait rien d'un Iriel tout innocent comme on me l'avait décrit et au moment où il avait planté ses crocs dans ma gorge, je savais qu'un magnifique combat, violent, allait débuter. Je lâchais ma gorge, mon sang ayant arrêté de gicler. Mes griffes et mes crocs sorties, mes yeux se teintaient de leur superbe couleur métallique. Ce combat serait des plus excitant. Je m'avançais vers mon assaillant pour charger, lui envoyant un coup de griffe en plein visage pour dans un premier temps de déstabiliser. J'espérais avoir toucher ses yeux, au moins comme ça, j'aurais l'avantage. C'était lâche certes, mais face à un combattant de cette taille, je n'avais pas le choix si je voulais la victoire. Je me reculais encore, jouant la carte de la prudence, et avec toute ma vivacité, je chargeai à nouveau avec un coup de genoux dans les côtes pour le faire valser plus loin. Je continuais de charger, toujours plus rapide. Un coup de griffe sur le torse pour l'affaiblir et hop. Avec mes dents, j'attrapais mon épaule, secouant la tête comme le chien enragé qu'il m'avait montré plus tôt. Il voulait me manger? Qu'il essaye!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Yun Kim
Δ DELTA
PROFIL

get to know me
04/07/2016
33
4
Nam Hee Jun
22
13/05/1995
Zico Block B



Madness is a thnig you can't control. You love, you hate but there is the voices in my head. They don't want to let me go. Will you fear me or see my true-self?


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆

MessageSujet: Re: We shouldn't try to fight. [Pv Keith]   Jeu 14 Juil - 11:49

Agression, danger, alerte rouge. Comme si plus rien n'avait d'ordre, comme si tout ce qui comptait était de réduire l'adversaire en bouillit. Plus d'états d'âme, plus de pitié ou de sentiments. Ceux qui étaient au contrôle n'étaient pas des enfants de cœur, ils avaient oubliés ce qu'était la retenue. Pour le meilleur ou pour le pire, de toutes les manières, il était trop tard pour revenir en arrière, les monstres étaient lâchés dans l'arène et ce n'était certainement pas Yun Kim qui allait les retenir. Déjà parce qu'il n'avait aucune idée de comment faire ça, et ensuite, parce qu'il n'en avait aucune envie. C'était laisser court à tout ce qu'il retenait en temps normal, c'était enfin se sentir libre des chaînes, libre de tout. L'alcool et la drogue ne suffisaient plus à le retenir en cet instant. C'était ce danger là qu'il représentait. Parce que la bestialité sans aucun contrôle était un danger, pour tous les loups. La meute le savait bien, sa famille le savait bien. C'est pour cela qu'on se méfiait de lui, qu'on le laissait encore se soigner à sa manière. Yun Kim le savait bien, s'il faisait trop d'histoire, il finirait soit mort, soit enfermé à vie. Un loup timbré, c'est dangereux, pour tout le monde. Et, sans doute que cela finirait mal un jour, sans doute. Et aujourd'hui peut-être était-ce le début de cela. Sauf que le garçon ne s'en rendait pas compte. Et tandis que les coups commençaient à pleuvoir dans l'autre sens, un coup de patte qui vient érafler sa paupière supérieure, un autre coup dans les côtes qui le fait reculer et ainsi de suite, celui qui se saisit de son épaule ne sait pas, ne comprend pas qu'il n'a pas toute sa tête. La douleur ne fait qu'exciter la créature, ne fait que le rendre encore plus agressif. Que voulez-vous, lorsqu'il voit cette nuque offert à lui, ses crocs n'attendent plus pour se plonger dans la chair tendre. La traînée de sang qui coule sur son oeil ne fait rien d'autre que d'altérer son esprit. Un coup de poing dans l'estomac pour le faire lâcher. Son épaule était en charpie, il ne pouvait pas l'utiliser tout de suite mais, il s'en fichait. Il se lécha les babines, le sang qu'il venait de drainer avec sa morsure.

-"Bon. Encore."

Il avait la tête penché sur le côté, il le regardait avec des yeux affamés. Ses griffes et ses crocs étaient entièrement sortis. Avait-il pris son traitement pour ne pas se transformer, aucune idée. Il ne s'en souvenait pas. En général, c'était son frère qui venait lui injecter quand il le récupérait en ville. C'était le seul moment où il le pouvait. Yun Kim seul n'y penserait jamais. Il se rejeta de nouveau sur la proie. Il voulait le manger, vraiment. Il avait oublier le bien, le mal, seul l'instinct et le désir prônait.


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

PROFIL

get to know me
◆ ◆

MessageSujet: Re: We shouldn't try to fight. [Pv Keith]   

Revenir en haut Aller en bas
 

We shouldn't try to fight. [Pv Keith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Terrain de chasse-