AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 the northern lights ♞ #eunlix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Park Eun Ji
HUMAIN
PROFIL

get to know me
02/07/2016
137
24
24
08/04/1993
kim jin hee (jei - fiestar)



♞ est née et a grandi en zone neutre avec ses parents humains ♞ membre des iriels depuis novembre 2015 ♞ ancienne fleuriste ♞ petite-amie de jang vyk ♞ possède un frère et un ami chez les yazurs: park russell et sin murdoc ♞ n'a aucune occupation dans la meute ♞ très soumise et discrète, elle craint les conflits



I'm building this house, on the moon
Like a lost, astronaut
Lookin at you, like a star
From the place, the world forgot
And there's nothing, that I can do
Except bury my love for you

I'm a cast away, and men reap what they sow
And I say what I know, to be true
Yeah I'm living far away, on the face of the moon
I've buried my love to give the world to you



Please forgive me to cause you more trouble than before.

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasing-the-moon.forumactif.org/t30-park-eun-ji-beautiful-lies

MessageSujet: the northern lights ♞ #eunlix   Mar 5 Juil - 13:12





Je trouvais les nuits particulièrement fraîches ces derniers temps. C'était étrange, parce que l'été était arrivé et les journées se réchauffaient. J'en souffrais la première, particulièrement sensible aux températures extrêmes. Je passais mes journées à la fenêtre de ma chambre, ou sinon dehors, à combattre les infâmes moustiques entre deux limonades. Le soleil tapait fort, et que ce soit un humain ou un loup, tout le monde trinquait sous cette chaleur insoutenable. Pourtant, lorsque la lune faisait son apparition dans le ciel noir et parsemé d'étoiles la plupart du temps, la chaleur de la terre retombait, et je m'étonnais d'éprouver des frissons. Peu importait la saison, je ne changeais en rien mes habitudes, et il y en avait une que j'avais appris à avoir dès que j'avais intégré les iriels: les sources chaudes étaient devenues mon nouveau repaire où je pouvais me vider l'esprit tout en purifiant ma peau d'albâtre. Les sources chaudes, ce terrain neutre, où je n'étais pas à l'abri d'une mauvaise surprise. Mais je ne devais pas avoir peur pour ma sécurité, Vyk faisait très attention à moi. Maintenant qu'il était devenu alpha, il pouvait directement demander à quelques omégas de s'occuper de moi lorsque je m'aventurais hors du camp. C'était un gain de temps pour lui, et un gain d'énergie pour moi. Parce que devoir me justifier sans cesse pour sortir, c'était devenu fatiguant.

Armée de mon précieux sac où j'entreposais mes affaires de bain, je sortis de la maison des humains où je résidais pour m'approcher de la sortie. C'était le lieu de rassemblement avec les deux omégas. Je les vis arriver plus loin et leur offris un maigre sourire, les remerciant de bien vouloir m'accompagner. Je sentais toujours que je les dérangeais quand je voulais faire quelque chose dans le camp. Je n'étais pas tellement des leurs, maintenant que j'y réfléchissais. Cela faisait moins d'un an que je les avais rejoints, et je prenais peut-être un peu trop mes aises parce que je me savais sous la protection de Vyk. Sur le chemin, en y songeant, je serrai mes mains sur mon sac en fronçant un peu les sourcils, les yeux dans le vague. Je marchais, mais mon esprit était ailleurs. Heureusement que les sources chaudes n'étaient pas loin. Arrivée sur les lieux, je demandai sagement aux loups qui m'accompagnaient de bien vouloir me laisser un peu d'intimité. Ils disparurent quelques mètres plus loin, les sachant en constante observation, et je me déshabillai pour finalement prendre mon bain dans le bassin à l'eau fumante. Lorsque je m'installai dedans, un long soupir de bien-être s'échappa de mes lèvres et je fermai les yeux, appuyant ma nuque sur le rebord en pierres. Le repos ne fut que de courte durée car quelques minutes plus tard, un bruit de branche brisée me sortit de ma léthargie et je me redressai, plaquant immédiatement ma serviette sur ma poitrine nue. Si c'était un des deux loups qui me surveillaient, je le disputerais. On ne matait pas impunément une femme comme ça !




THE GOOD WIFE

We are in trouble, honey:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

the northern lights ♞ #eunlix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Byung Senses-